A quoi sert l’acide formique ou méthanoïque ?

A quoi sert l’acide formique ou méthanoïque ?

L’acide formique est aussi connu sous le nom d’acide méthanoïque. Sa formule chimique est le HCOOH. Il se caractérise par une forte odeur et sa capacité à réduire certains métaux. Il peut se présenter sous une forme chimique ou naturelle, car il est présent chez les fourmis et les abeilles. Toutefois, l’acide formique est aussi connu pour avoir différentes utilités dans la vie quotidienne.

Caractéristiques de l’acide méthanoïque

L’acide formique peut s’avérer très dangereux si on l’utilise à forte concentration et en quantité importante. En effet, les vapeurs dégagées par cet acide sont très corrosives et peuvent attaquer le système respiratoire. Si une personne l’ingère, elle peut être sujette à une perforation œsophagienne. Le système digestif peut aussi être en cause, sans compter les autres conséquences, pouvant être mortelles pour l’individu.

L’acide méthanoïque se décompose aussi selon les variations de température. S’il est exposé à de fortes températures, il se décompose en hydrogène et en dioxyde de carbone. En revanche, s’il est exposé à une température de 150°C, il se décompose en oxyde de carbone et en eau.

L’acide formique doit son nom à la « fourmi » car sa première distillation du corps de l’insecte remonte au XVe siècle. A l’époque, beaucoup de gens savaient que les fourmis secrétaient un acide particulier pour se défendre contre leurs prédateurs.

Les principales utilisations

L’acide formique est couramment utilisé dans les procédés industriels, mais aussi agricoles. Dans le premier cas, on s’en sert pour produire le cuir. Sa forte teneur en acidité lui permet effectivement d’être utilisé à cette fin. Toutefois, ce n’est pas la seule utilisation de l’acide formique possible. On s’en sert également dans l’industrie du textile et de la teinture.

Par ailleurs, comme l’acide formique contient des formiates, il est utilisé pour réparer les routes glissantes. Les sels dérivés de cet acide permettent de lutter efficacement contre les verglas en hiver. De plus, ils sont beaucoup plus respectueux de l’environnement que les sels traditionnels. L’acide formique est souvent utilisé comme additif alimentaire dans certains produits.

Dans le domaine agricole, l’acide formique est utilisé en tant que pesticide car il possède des propriétés antibactériennes naturelles. C’est également un bon conservateur. En outre, l’acide méthanoïque possède une double fonction en stockage. D’un côté, il est utile pour débuter la fermentation, ce qui contribue à réduire la durée de production, tout en apportant plus de valeur nutritionnelle au produit. De l’autre, il apporte un bon niveau de support antibactérien.

Les précautions à prendre pour le manipuler

Comme énoncé plus haut, l’acide formique peut être très nocif s’il est à forte concentration. Dans le cas contraire, il est imperceptible. Les précautions à prendre dépendent donc de ce degré de concentration. Il faut comprendre que l’acide formique peut causer des blessures graves s’il est en contact direct avec la peau, ou même pire, s’il est ingéré. Cela peut aussi provoquer des effets secondaires comme des ulcères ou des nausées. La première précaution à prendre est donc d’éviter de manipuler de l’acide formique fortement concentré, même si c’est peu probable.

D’un autre côté, comme l’acide formique est utilisé comme additif alimentaire et dans d’autres procédés industriels, il demeure très utile au quotidien. D’ailleurs, s’il est ingéré en quantité raisonnable, le corps peut l’éliminer facilement et sans risques. Dans le cas contraire, il peut causer des lésions à certains organes comme le foie. C’est la raison pour laquelle il ne doit être manipulé que par des professionnels qui sont conscients du danger liés à sa manipulation, mais qui sont en même temps équipés pour le faire en toute sécurité !