A quoi sert le rachat de crédit pour les fonctionnaires ?

A quoi sert le rachat de crédit pour les fonctionnaires ?

La stabilité de l’emploi dont bénéficient les employés de la fonction publique leur offre la possibilité de s’endetter plus facilement que les salariés du privé. Toutefois, cette situation avantageuse leur permet d’accumuler les crédits immobiliers et les prêts à la consommation, les poussant à réaliser un rachat de crédits. A quoi sert cette opération financière ?

Les fonctionnaires facilitent la gestion de leurs emprunts

La France fait partie des pays où le nombre de travailleurs de la fonction publique est le plus élevé de l’OCDE. Dans l’Hexagone, les fonctionnaires profitent d’un statut particulier (statut général de la fonction publique) qui leur confère certaines garanties lorsqu’il s’agit de s’endetter auprès d’un établissement bancaire privé.

La stabilité de leur emploi, communément appelée « emploi à vie » et leurs sources de revenus considérées comme constantes par la majorité des organismes financiers en font des clients appréciés. En cela, les banques cherchent à les fidéliser au maximum et à leur faire bénéficier de modalités d’accès aux crédits très intéressantes.

Toutefois, il n’est pas rare qu’un travailleur de la fonction publique accumule les prêts pour financer des projets de vie ou effectuer des achats plus ou moins onéreux. Certains d’entre eux sollicitent un intermédiaire bancaire (comme Cf-Crédits) afin de regrouper l’ensemble ou une partie seulement de leurs financements et n’avoir plus qu’un unique prêt.

Cette solution financière permet à un emprunteur d’être débité qu’une seule fois sur son compte bancaire pour toutes les dettes qu’il a acquises dans le passé. En général, un particulier qui travaille au sein d’une administration publique souhaite réaliser un rachat de crédit pour gérer plus facilement ses comptes et ses dettes.

Allègement des mensualités avec le rachat de prêt

Le regroupement d’emprunts permet en effet de faciliter la gestion des financements mais il consiste également à réduire le montant des échéances à rembourser chaque mois à l’établissement prêteur. C’est le principe numéro 1 du rachat de crédit : allonger la durée totale de l’emprunt unique pour ajuster le montant de la mensualité aux capacités de remboursement du bénéficiaire.

Cette solution a été mise en place sur le territoire Français pour proposer une échappatoire aux foyers trop endettés (et dont l’endettement augmente chaque année) qui n’arrivaient plus à payer les échéances pour lesquelles ils s’étaient engagés. L’opération leur permet d’adapter leurs charges à leurs revenus pour retrouver une situation plus stable et moins inconfortable.

Toutefois, le rachat de crédit n’est pas à prendre à la légère puisqu’en contrepartie, le coût global du crédit (qu’il soit affecté à la législation du prêt immobilier ou à la consommation) augmente. Ce coût total peut freiner les fonctionnaires à vouloir baisser leurs mensualités, il est donc recommandé de faire appel à des spécialistes afin de bénéficier d’une réelle expertise.