Abattage d’arbres : quelles précautions prendre ?

Abattage d’arbres : quelles précautions prendre ?

Diverses raisons peuvent nous amener à abattre un arbre sur notre propriété. Parfois, celui-ci est malade et qu’un élagage ne permet pas de limiter la prolifération de la pathologie. Dans d’autres cas, le végétal lui-même met en péril notre sécurité et celle d’autrui. Mais peu importe la cause, les travaux d’abattage ne pourront se faire sans avoir pris les précautions nécessaires pour écarter les accidents. Nous en parlons justement dans les lignes qui suivent.

Munissez-vous d’un équipement de protection individuelle (EPI)

La plupart du temps, on commence les travaux d’abattage par l’ébranchage de l’arbre qui en fait l’objet. Cela implique que l’élagueur grimpe sur celui-ci. Afin de garantir sa sécurité lors de cette intervention, l’entreprise spécialisée pour le compte de qui il travaille doit mettre à sa disposition un équipement de protection individuelle ou EPI. Ce dernier comprend les outils essentiels à la grimpe sur l’arbre et aux déplacements en hauteur. Entre autres, un EPI se compose de ceinture d’élagage, de différentes cordes, d’un harnais de sécurité, de mousquetons, d’ancrages arboricoles ou fausse-fourche. À ceux-ci s’ajoutent les équipements de prévention contre les coupures et les blessures occasionnées par l’utilisation d’outils tranchants. On peut citer par exemple le casque, les lunettes de protection, les protections auditives, les gants anti-coupure, les vêtements anti-coupure et les bottes de protection

Placez les personnes et les biens en dehors de la zone d’impact

Les spécialistes en abattage d’arbre ne se préoccupent pas uniquement de leur propre sécurité lors des travaux. Avant d’entamer la moindre chose, ils veillent à la sécurité des personnes et des biens environnant leur zone d’intervention. Par conséquent, ils demanderont à ce que les objets qui se trouvent sur le chantier soient déplacés dans un endroit sûr. Quant aux biens inamovibles, ils prendront le soin de les recouvrir avec une bâche pour éviter tout dommage que pourrait engendrer l’abattage. D’ailleurs, si une maison se situe à proximité de l’arbre à abattre ou si ses branches surplombent les fils électriques et téléphoniques aériens, l’abattage se fera par « démontage ». En outre, des balises seront installées afin que le chantier soit inaccessible au public. Si l’exécution des travaux présente des risques, la même mesure sera prise pour informer les personnes passant aux alentours du chantier.

Procédez à la détermination du sens de la chute.

Le calcul de l’angle de la chute doit se faire avec une grande minutie. En effet, cette étape est cruciale en ce sens où elle garantit la sécurité des personnes et de tous les éléments à proximité de l’arbre. Afin que ce dernier tombe du bon côté, les élagueurs professionnels comme prennent en comptes différents paramètres. La direction de la chute sera donc calculée en fonction de l’emplacement des infrastructures bâties à proximité de l’arbre, de la nature du sol dans lequel il est planté, de ses dimensions, de sa forme, de son état sanitaire et  du sens du vent.  Étant donné la complexité de cette tâche, nous vous recommandons de laisser l’abattage de l’arbre au soin de cet élagueur qui se trouve en Vienne.

Pensez à vérifier vos assurances

Que vous engagiez un élagueur ou abattiez vous-même un arbre de votre jardin, il est important de vérifier les assurances au préalable. Assurez-vous que votre mutuelle recouvre les éventuels dommages, matériels ou physiques, qui pourraient résulter de cette opération. En revanche, si vous envisagez de la confier à une entreprise spécialisée, vérifiez sa souscription aux assurances obligatoires. N’hésitez pas à lui demander les documents qui attestent cette souscription. Sachez que les entreprises d’élagage et d’abattage d’arbre doivent impérativement souscrire à une assurance Responsabilité civile professionnelle (RCO PRO).