Astuces pour financer la rénovation d’une maison

Astuces pour financer la rénovation d’une maison

Les travaux de rénovation d’une maison coûtent tout un budget. Heureusement, il existe quelques astuces pour bénéficier d’un prêt à taux préférentiel. Il est également possible de demander une aide de l’État. Voici un tour d’horizon des solutions de financement pour rénover une maison, en France.

Souscrire aux prêts aux meilleurs taux

L’éco Prêt à Taux Zéro (eco PTZ) se destine pour les travaux de rénovation visant à améliorer la consommation énergétique d’une maison. Comme son nom l’indique, il n’y a pas d’intérêt bancaire à payer. Ce crédit permet de financer des projets jusqu’à 30 000 euros. Les propriétaires et les locataires peuvent bénéficier de cette offre. Autre aide envisageable, le crédit travaux est un prêt personnel. Les banques accordent un emprunt plafonné à 75 000 euros. Ce financement reste souple puisque le prêteur n’entre pas dans les détails du chantier. La restitution de cette somme et des intérêts s’étale sur 10 ans. Pour les travaux de grande ampleur, il est possible de souscrire à un prêt immobilier classique. Cette offre bancaire permet d’obtenir nettement plus que 75 000 euros. Le remboursement varie de 10 à 30 ans. Sinon, les emprunteurs pourront s’informer sur le prêt hypothécaire sur https://www.credit4you.be/.

Demander un prêt subventionné

Le prêt à taux 0 est une alternative à l’éco PTZ. Les travaux qui pourront être financés par cet emprunt sont beaucoup plus larges. Ainsi, les propriétaires qui viennent d’acheter une maison pourront demander cette offre bancaire. L’intérêt est maintenu à 0% grâce à l’aide de l’État. L’administration centrale se charge de régler la rémunération bancaire. La nature des travaux reste libre, mais des conditions s’appliquent. Le prêt épargne logement ou PEL est une autre astuce pour bénéficier de meilleur taux doublé d’un coup de pousse de l’administration. Concrètement, le souscripteur doit économiser de l’argent durant un certain moment. Le compte est bloqué pendant la période d’épargne de 4 ans. Puis, les économies peuvent servir pour les dépenses en rapport avec l’immobilier. Son projet peut concerner la rénovation, l’extension ou une nouvelle construction. Le détenteur d’un PEL peut demander un prêt à un taux préférentiel grâce à une subvention étatique.

Demander de l’aide à l’administration

L’amélioration de l’habitat tient à cœur les dirigeants. Ces derniers proposent de l’aide aux contribuables sous forme de prêts spécifique. La caisse d’allocation familiale CAF octroie un prêt amélioration habitat pour les foyers les plus démunis. Cet argent peut servir pour la réparation d’une résidence principale. Il pourrait également financer l’aménagement ou l’assainissement. L’administration propose surtout d’améliorer les sanitaires et le chauffage à travers les prêts d’amélioration. Le renouvellement de l’isolation thermique est aussi encouragé. Le prêt Anah est une forme d’aide pour les familles respectant les conditions d’éligibilité. L’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat propose l’emprunt pour financer les travaux concernant l’eau, l’électricité ou la toiture. Tout chantier visant à économiser l’énergie est aussi éligible. Les logements vieillissants sont ainsi les mieux placés pour bénéficier du prêt Anah. L’aménagement de rampe devrait aussi être financé s’il y a un handicapé parmi les occupants de la maison. Cette aide commence à 1 500 euros.