Bien négocier son prêt immobilier

Bien négocier son prêt immobilier

Savoir négocier son prêt immobilier c’est avoir un meilleur taux immobilier et aussi avoir le montant nécessaire de crédit immobilier. Pour cela, vous pouvez utiliser plusieurs facteurs comme la capacité à épargner ou l’apport personnel, le soin de votre dossier, l’assurance de prêt immobilier, et bien d’autres. Ci-dessous quelques exemples que vous pourrez copier pour bien négocier votre prêt immobilier tant sur le coût que sur le taux.

Disposer d’un apport personnel.

La capacité à épargner et la possession d’un apport personnel de 10,20 ou même 30% de la valeur du bien est un facteur qui vous permettra d’obtenir un meilleur taux de votre prêt immobilier. Certes, ce n’est pas un critère obligatoire pour obtenir un crédit immobilier mais c’est un grand atout aux yeux de votre banquier. D’ailleurs, cet apport personnel peut vous servir à payer les frais du notaire et/ou autres frais relatifs au déménagement. Dans le cas où vous ne disposez pas de cet apport, vous pouvez demander un des éléments suivant à votre employeur : un déblocage anticipé d’une prime de participation, le prêt Action Logement. L’apport personnel peut aussi s’agir d’un héritage touché ou à venir, ou d’une augmentation salariale (à mentionner dans votre demande de prêt).

Soigner le dossier de demande de crédit immobilier

Avant que vous fassiez votre demande de prêt, veillez à ce que vous n’ayez pas un découvert bancaire, surtout pas un dépassement du découvert autorisé. Il faut aussi éviter les dépenses superflues. En effet, la banque vous demandera vos trois derniers relevés de comptes au moment de la demande. Tous les éléments figurés dans ces relevés serviront pour la banque une évaluation de votre capacité à rembourser le crédit. Il faut donc que ces données soient rassurantes. Par ailleurs, il est également important de soigner vos autres dossiers de demande de financement (dossiers complets, dans les délais, demande claire et précise. Dans le cas où vous avez des crédits à la consommation en cours, faites un remboursement par anticipation.

Bien choisir son assurance de prêt immobilier

Le choix d’une assurance de prêt immobilier est obligatoire dans cette démarche. Dans le cas où l’assurance proposée par votre banque prêteuse ne vous convient pas, les lois Lagarde et Hamon vous permettent d’effectuer une délégation d’assurance. Il s’agit de choisir une autre assurance que celle que votre organisme prêteur propose. Par contre, vous êtes libre de choisir le contrat groupe ou la délégation interne de votre banque si cela vous convient. D’ailleurs, c’est un moyen pour négocier un meilleur taux immobilier.