Ce qu’on doit savoir sur un test de paternité

Ce qu’on doit savoir sur un test de paternité

Certains tests de paternité vous permettent de collecter des échantillons chez vous et, même si cela peut semble plus confortable, les résultats ne peuvent pas être utilisés devant un tribunal. Un test de paternité légal doit être effectué dans un hôpital ou un laboratoire. Lorsque vous devez établir une paternité, il est important de vous assurer de le faire correctement. Faire un test de paternité juridique peut être un processus simple et rapide. Dans ce guide rapide, nous détaillons tout ce que vous devez savoir pour faire un test de paternité juridique.

Qu’est-ce qu’un test de paternité juridique?

Comme mentionné ci-dessus, tous les tests de paternité ne peuvent pas être utilisés devant un tribunal. La principale différence est que le test non juridique est administré par vous-même, tandis qu’un test de paternité juridique doit être ordonné par un professionnel. Certains États vous autorisent à prélever l’échantillon vous-même, à condition qu’un tiers surveille votre envoi pour le collecter et le transporter correctement. Toutefois, si vous souhaitez le faire, assurez-vous d’abord qu’il soit légalement admissible dans votre État et déterminez quels formulaires sont nécessaires pour pouvoir utiliser le test devant un tribunal.

Qui peut demander un test?

Certaines personnes peuvent être légalement obligées à subir un test de paternité. Un avocat en divorce ou un travailleur social peut demander à un parent présumé de passer un test pour éclairer un cas. Bien que les spécificités varient selon les États, une règle constante est que la personne qui demande un test doit prouver qu’il existe une relation potentielle entre le parent présumé et l’enfant. Les personnes autorisées à demander un test de paternité juridique sont les suivantes:

  • Un procureur
  • Tuteur légal de l’enfant
  • Un travailleur social du gouvernement
  • Représentant d’un enfant mineur
  • Le père ou la mère présumé
  • Le père légal ou la mère

Il faut savoir que chaque cas est différent, et que toutes ces personnes ne sont pas autorisées à demander un test dans chaque cas.

Comment faire un test de paternité ?

La procédure d’obtention d’un test de paternité juridique comporte quelques étapes. Chaque étape doit être suivie correctement pour que le tribunal accepte les résultats du test.

Prélèvement d’échantillons

Un écouvillon de joue est généralement utilisé pour collecter l’échantillon d’ADN nécessaire au test.

En règle générale, le prélèvement doit être effectué par un professionnel indépendant dans un laboratoire ou un hôpital, à moins que vous n’habitiez dans un lieu permettant le prélèvement d’échantillons à domicile observé par un tiers. Vous devrez apporter une pièce d’identité légalement valide pour que le professionnel qui collecte votre échantillon puisse vérifier votre identité. Certaines entreprises vous permettent d’acheter un kit de test ADN à domicile et de le poster, mais cette procédure n’est pas recevable en justice.

Transport de l’échantillon

Une tierce partie approuvée par le tribunal doit s’assurer que l’échantillon soit transporté en toute sécurité au laboratoire où il sera testé. Une bonne expédition est importante pour s’assurer que l’échantillon ne soit pas remplacé dans le processus de transport. Ce processus de transport des échantillons est appelé «chaîne de garde». La chaîne de garde est un facteur très important pour le tribunal. Le tribunal examinera chaque personne qui a manipulé l’échantillon entre le prélèvement et le test, afin de s’assurer que chaque tiers en contact avec l’échantillon d’ADN était réellement indépendant. Si un tiers partial a traité l’échantillon, celui-ci ne peut plus être utilisé devant les tribunaux pour dissiper tout soupçon. Plus d’informations sur https://www.europaternite.fr

Test de l’échantillon

Tous les établissements proposant des tests de paternité ne sont pas reconnus comme acceptables par le tribunal. La personne ou le laboratoire qui administre le test doit être accepté par le tribunal pour que l’échantillon soit utilisé. Vous devez donc vérifier à l’avance que le tribunal reconnaîtra l’entité qui a collecté, transporté et testé votre échantillon.