CMS SaaS et CMS Open Source : quelle est la différence?

CMS SaaS et CMS Open Source : quelle est la différence?

Quand vous voulez lancer un site e-commerce, le choix du CMS (Content Management System) est une des décisions principales. Et vous aurez avant tout à choisir entre une solution SaaS (System as a Service) et une solution Open Source. 

Introduction aux CMS SaaS et Open Source

Le CMS ou système de gestion de contenus est indispensable pour la création d’un site web, puis son administration et son développement sur le long terme. Les sites e-commerce reposent sur des CMS spécialisés en la matière, c’est-à-dire dédiés à la vente en ligne. Et il y en a aujourd’hui des centaines qu’on peut classer en deux catégories : SaaS et Open Source.

Les premiers sont des outils clé en main qui permettent de créer un site marchand sans connaissances particulières en développement. C’est le cas de Shopify, une des solutions les plus utilisées à travers le monde, ainsi que WiziShop et Oxatis. D’une autre part, les outils Open Source doivent être paramétrés après leur installation. Ils nécessitent donc des compétences techniques pour le développement, l’hébergement, etc. Les plus connus sont PrestaShop, Magenot et WooCommerce. Une agence de création de site e-commerce à Bordeaux pourrait vous proposer les deux options et vous assister au degré qui vous convient.

 

Zoom sur le marché des CMS e-commerce

Selon le classement du site Builtwith publié l’année dernière, PrestaShop est l’outil le plus utilisé en France, suivi de Zen Cart, Shopify, OS Commerce et Magento. Mais ce classement a probablement changé de manière significative, vu les tendances récentes du marché. Alors que des noms comme Zen Cart et OS Commerce sont en déclin, Shopify qui est apparu il y a environ 3 ans sur le marché français est de plus en plus populaire.

En effet, ce sont principalement des solutions SaaS qui arrivent récemment sur le marché. Vont-elles le dominer et remplacer petit à petit les solutions Open Source ? Il n’y a pas de réponse exacte. Cela dépend surtout de la clientèle ciblée. Ainsi, des éditeurs Open Source populaires comme Prestashop, Magento et WooCommerce sont toujours des leaders auprès d’une clientèle spécifique, par exemple les grandes entreprises. Mais les outils SaaS apportent une concurrence sérieuse, s’adressant particulièrement aux TPE et PME, mais aussi aux grands comptes.

 

Les grandes différences entre CMS SaaS et Open Source

Comme expliqué avant, les CMS SaaS ne nécessitent pas de connaissances en développement, contrairement aux solutions Open Source. Mais puisque celles-ci sont plus modulables sur le plan technique, elles permettent une grande liberté quant à la personnalisation et les fonctionnalités accessibles. Les plateformes SaaS proposent plutôt des paramétrages simples sur une interface intuitive. Vous avez néanmoins la possibilité d’ajouter des fonctionnalités payantes plus avancées.

Mais les CMS Open Source restent plus flexibles, en termes de fonctionnalités et en termes d’éléments graphiques. En effet, vous disposez de thèmes graphiques personnalisables avec un CMS SaaS et de templates (beaucoup plus) personnalisables avec un CMS Open Source. En ce qui concerne l’hébergement, la maintenance et la sécurité, ces tâches sont gérées par l’éditeur de la solution SaaS. Vous souscrivez à un abonnement incluant les frais de l’hébergement et les mises à jour sont automatiques. Ce n’est pas le cas avec une solution Open Source. Idem pour la partie législation, par exemple pour la mise en conformité d’une fonctionnalité. Enfin, une solution Open Source vous donne un accès complet aux données, ce qui n’est pas toujours le cas avec un CMS SaaS. 

Plus que des avantages ou des inconvénients, ces différences entre les CMS SaaS et CMS Open Source sont des caractéristiques qui peuvent vous convenir ou non. Ceci dépendra de vos objectifs, vos besoins et évidemment votre budget.