Comment créer une boite de production audiovisuelle ?

Comment créer une boite de production audiovisuelle ?

S’il est vrai que les projets audiovisuels sont le fruit de la création, du talent et de la vision artistique, mais sur le terrain, quand on se lance dans un projet de ce type, on réalise rapidement qu’une boite de production audiovisuelle est avant tout un projet purement technique. 

Nous vous guidons à travers cet article pour faire les bons choix techniques quant au studio du tournage, les caméras, les équipements de son et d’éclairage, les équipements de montage etc. cela pourrait vous sembler « un peu trop professionnel », mais sachez que ce qui compte réellement dans la réussite d’une boite de production audiovisuelle est le perfectionnement technique, celui de l’image et du son !

Création d’une boite de production audiovisuelle : le studio de tournage

Certes, l’idéal est de dédier un espace à part entière aux séances de tournage vidéo, mais combiner ça avec une salle de réunion est fortement recommandé. La configuration d’un studio de tournage permanent, hautement équipé, économisera beaucoup de temps de préparation et motivera les techniciens à passer à « l’action » rapidement. Pour une exploitation optimale de l’espace de tournage vidéo permanent, il est préférable de penser à un système de gestion des réservations. Cela aidera à garantir un flux de travail ininterrompu.

L’espace de tournage doit être suffisamment spacieux pour pouvoir installer le matériel nécessaire et faire des tournages variés. Cela dépendra surtout de la nature des tournages ciblés par l’agence de création audiovisuelle. L’isolation acoustique est également indispensable. Des techniques d’insonorisation des studios de tournage et d’enregistrement musical doivent être employées pour une qualité irréprochable des enregistrements.

Les équipements indispensables pour créer une boite de production audiovisuelle

Votre boîte de production audiovisuelle aura besoin d’un équipement fiable et haut de gamme. On ne lésine pas avec la qualité des équipements si l’on veut réussir le projet de notre agence audiovisuelle à Tunis. Les dépenses peuvent grimper rapidement, alors voyons ce qui est absolument impératif et ce qui pourrait être excessif.

  • Les appareils photo /vidéo : pour obtenir un look soigné et professionnel, le studio aura besoin d’un appareil photo haut de gamme doté de super objectifs. Nous vous recommandons d’examiner d’abord les caméras cinéma HD et 4K. Cela inclut les appareils photo tels que Canon EOS série C, Blackmagic URSA ou Pocket Cinema Camera et Z CAM E2C. Des clients demandent de nos jours des « lives », si vous comptez travailler ce type de productions audiovisuelles en vogue, pensez aussi à des caméras équipées d’une sortie HDMI. Techniquement, cela signifie qu’aucune superposition d’interface utilisateur ne doit être visible sur le flux de sortie de la caméra.
  • Les objectifs de caméra : en règle générale, il existe deux types d’objectifs. Premièrement, l’objectif principal qui a une distance focale fixe. Le réglage de la composition du cadre nécessite de déplacer la caméra d’avant en arrière. Deuxièmement, l’objectif zoom qui a une distance focale variable. Vous permet de modifier l’angle de vue en effectuant un zoom avant et arrière.
  • Les équipements de prise de son. Les microphones : la configuration de l’audio est souvent la partie la plus délicate de toute production vidéo. Le plus important est le placement du microphone. Un microphone mal placé, aussi coûteux ou professionnel soit-il, ne donnera pas d’excellents résultats. Évitez d’utiliser des microphones de caméra intégrés car ils manquent de qualité et offrent peu de contrôle. Les microphones doivent être placés très près du haut-parleur. Pour cette raison, investir dans des microphones à revers sans fil est une bonne idée. Placé correctement, un micro à perche cardioïde à condensateur fonctionne très bien également. Un microphone à perche peut être monté au plafond ou sur un support en C et caché au-dessus du bord supérieur du cadre du film. Il est important de noter que, pour une interview en direct, la personne interrogée aura également besoin d’une oreillette IFB pour pouvoir entendre les questions tout en évitant de créer un écho.
  • Lumières, ou la configuration d’éclairage. Tout d’abord, il est généralement préférable d’utiliser des lumières artificielles que de compter sur la lumière du jour souvent irrégulière qui traverse une fenêtre. S’il y a des fenêtres dans votre studio, il est préférable de bloquer toute lumière naturelle à l’aide de rideaux épais. L’éclairage artificiel offre beaucoup plus de contrôle sur l’image vidéo finale. Éclairer correctement le sujet (dans la plupart des cas, une personne) fait une énorme différence lorsqu’il s’agit de produire un contenu vidéo de qualité professionnelle.