Économiser de l’énergie en matière de froid industriel

Économiser de l’énergie en matière de froid industriel

Pour les entreprises qui l’utilisent, le froid industriel représente un coût non négligeable. Cependant, il dispose d’un sérieux potentiel en termes d’économie d’énergie. Mais pour y parvenir, il est important d’appliquer quelques résolutions. En effet, la mise en place de bonnes pratiques, l’usage de bons équipements et l’utilisation correcte de ceux-ci peuvent permettre l’atteinte de cet objectif.

L’importance du froid industriel

Dans le commerce de bouche, dans le secteur de l’agroalimentaire et dans certains secteurs d’activité, l’usage d’un système de refroidissement industriel Atex est nécessaire. Facile à installer, ce climatiseur est apprécié pour son côté moins énergivore. En effet, la production de froid génère des dépenses importantes. Il est même probable qu’elle atteigne près de la moitié de la facture d’électricité pour une entreprise. De plus, selon certaines études, il faut savoir qu’en France, le froid industriel consomme à lui seul près de l’électricité qui est destinée au froid. Vous conviendrez ainsi la nécessité d’essayer de réaliser des économies dans ce cadre.

Ainsi, dans le but de réduire la consommation, il est possible de s’étaler sur deux pistes. La première est que dès l’installation, les équipements doivent bénéficier d’un dimensionnement précis par un professionnel du domaine. Cela permet également de profiter d’un meilleur rendement. La seconde est qu’il faut, en tant qu’utilisateur, que vous vous assuriez du bon fonctionnement de vos installations dans le temps.

Ce qu’il faut faire pour économiser l’énergie

Comme déjà mentionné plus haut dans cet article, il faut appliquer quelques pratiques pour espérer faire des économies d’énergie.

L’application de bonnes pratiques

La première chose à faire dans ce cas est d’informer et de sensibiliser tous les travailleurs de leur importance dans la maîtrise de la consommation énergétique liée au refroidissement industriel. Voici donc quelques règles à appliquer :

  • Minimiser le temps de présence dans une zone de froid (un humain dispose d’une puissance calorifique d’un ordre de 80 au repos).
  • Bien gérer les ouvertures et les fermetures des portes afin d’éviter une éventuelle déperdition du froid.
  • Éteindre les éclairages dans les chambres froides lorsqu’ils ne sont pas nécessaires.
  • Régler la température au mieux et l’adapter en fonction des saisons.
  • Assurer l’entretien des installations.

L’usage optimisé du système de refroidissement

Dans un premier temps, il est indispensable que vous vous assuriez de la compétence de votre personnel qui devra utiliser le système de refroidissement. Ensuite, vous devrez assurer :

  • Le contrôle régulier et les éventuelles réparations.
  • La vérification de l’un système de refroidissement industriel Atex étanchéité des ouvertures et entrées dans la zone.
  • La réalisation d’un suivi des caractéristiques de l’installation.
  • La vérification d’éventuels soucis tels que les surchauffes par exemple.

Le choix de l’installateur et des équipements

Dans le choix du prestataire et des équipements, vous ne devrez en aucun cas lésiner sur les compétences des installateurs et leur expérience dans le domaine. La qualité du climatiseur ou du dispositif de refroidissement que vous souhaitez installer doit d’ailleurs être au rendez-vous au risque de vous retrouver avec de mauvaises surprises. De nombreux professionnels dans le secteur peuvent répondre précisément à vos besoins dans ce cadre, à l’instar de Capime par exemple.