Comment éviter l’humidité dans la salle de bain

Comment éviter l’humidité dans la salle de bain

Votre salle de bain ne dispose pas de fenêtre ou de peu d’aération ? Vous voulez éviter mauvaises odeurs ,murs craquelés et peinture écaillée ?L’équipe de Techno Conseil Bain Douche vous propose quelques astuces simples à appliquer pour éviter l’humidité dans votre salle de bain.

Entretenir la maison

L’une des clés de voûte pour éviter l’humidité, que cela soit dans votre salle de bain ou autre pièce de la maison est l’entretien régulier de votre habitat. Utilisez les ouvertures des pièces adjacentes pour créer des courants d’air et ainsi chasser toute trace d’humidité. N’oubliez pas non plus de vérifier chaque jour les joints et le bac à douche, souvent à l’origine d’humidité, voire de procéder à des rénovations si cela s’avère nécessaire.

Ventilation naturelle

La ventilation est l’une des solutions idéales pour lutter contre l’humidité entraînée par la condensation. Le process consiste à utiliser du tirage thermique en installant des grilles d’aération. Les grilles basses permettront l’entrée de l’air frais tandis que les grilles en hauteur seront parfaites pour laisser s’échapper l’air chaud. Attention à l’éventuelle obstruction des ventilations par des meubles.

Ventilation mécanique

Deux systèmes existent en ventilation mécanique. Le premier permet de renouveler l’air intérieur, il s’agit de la ventilation mécanique contrôlée ou VMC. Le deuxième repose sur des extracteurs situés dans les pièces humides et réalise la ventilation générale de l’habitat, il s’agit là de la ventilation mécanique régulée ou VMR. Un interrupteur déclenche un ventilateur qui va aérer et renouveler l’air ambiant. Si ce système n’est limité qu’à une seule pièce, il peut s’avérer réellement pratique pour compenser le manque de fenêtre de votre salle de bain trop humide.

La peinture acrylique

La peinture acrylique est avantageuse pour bien des raisons dans la lutte contre l’humidité dans votre salle de bain : contrairement à d’autres, elle est écologique et résiste bien à la condensation. Par ailleurs, ses propriétés fongicides permettent de limiter le développement de parasites ou de champignons, Écaillement du plafond et des murs et noircissement de ceux-ci pourront également être évités grâce à ce type de peinture.
Cette peinture permettra également d’éviter l’écaillement du plafond et le noircissement des murs. Sans surprise, la peinture acrylique est donc désormais une référence pour les pièces humides telles que les salles de bain. .

Favoriser les matériaux hydrofuges

Matériaux hydrofuges (améliorant l’imperméabilité) et revêtements adaptés sont essentiels aux environnements d’intérieur très humides. Citons par exemple le plâtre pouvant être utilisé pour des plaques et carreaux en raison de leur étanchéité et de leur facilité de pose. Plus chers mais plus efficaces, les panneaux de polystyrène extrudé vont pouvoir former une double épaisseur sur vos murs, les rendant alors insensibles à l’eau. L’action isolante sera d’autant efficace que le panneau sera épais.

Pose de barrières étanches

Les murs risquent d’être détériorés par l’eau. Face à ce problème, deux solutions existent : cela deux solutions : l’injection de résine et la pose de silicone. La résine, très courante pour ce type d’usage, constitue une protection étanche à la base des murs ou des cloisons. Elle a néanmoins pour inconvénient un temps de séchage très long, de 6 à 12 mois. La pose de silicone est quant à elle plus simple et plus verte. Contrairement à la résine, elle agit surtout quand l’humidité est déjà bien installée dans la pièce : il vous suffit d’injecter le silicone directement dans les murs endommagés pour limiter les dégâts que ceux-ci subissent.