Comment faire pour bien ventiler sa maison?

Comment faire pour bien ventiler sa maison?

Avoir un air sain et frais à l’intérieur de la maison exige principalement une ventilation suffisante et bien circulée. En plus de l’aération naturelle, plusieurs solutions existent pour renouveler constamment l’air intérieur.

Effets d’une mauvaise ventilation

La première cause d’humidité est l’absence d’aération suffisante. Le problème d’humidité entraîne des effets néfastes que ce soit sur la santé en provoquant des maladies chroniques comme les allergies, l’arthrite et autres maladies, ou sur l’état du logement et l’émergence des bactéries et des champignons sous forme des tâches noires sur les murs diffusant une odeur fortement indésirable.

La mauvaise aération favorise la stagnation des dangereuses molécules polluantes provenant de l’intérieur ou de l’extérieur (gaz de cigarettes, voitures, usines…). Cette stagnation a des méfaits directs sur la santé des enfants et des personnes âgées.

De tout cela, on peut imaginer à quel point la bonne ventilation est nécessaire dans nos habitations.

Effets-mauvaise-ventilation

Les différents modes de ventilation existants

L’aération naturelle n’est pas toujours une pratique suffisante pour obtenir l’air frais et sain escompté surtout dans les jours d’hiver où l’ouverture permanente des fenêtres devient difficile à cause de l’air froid qui entre et qui peut causer des rhumes ou des grippes. En plus, la ventilation naturelle ne permet pas de contrôler ni les courants d’air ni la température intérieure.

Il existe de nos jours, des solutions alternatives qui fonctionnent en parallèle avec la ventilation naturelle, il s’agit des systèmes mécaniques contrôlés VMC. L’installation d’un système VMC assure l’évacuation des mauvaises odeurs et des gaz nocifs et de diminuer ainsi le degré de pollution et d’humidité.

Il y a deux types de système de ventilation mécanique contrôlée:

VMC autoréglable : ce système silencieux assure le renouvellement d’air avec un débit d’air fixe et constant (soit normal ou max). Son mécanisme de fonctionnement consiste à l’aspiration de l’air intérieur grâce aux bouches d’extraction et faire entrer, via les bouches d’entrées, un air frais venant de l’extérieur tout en assurant une bonne circulation d’air dans toutes les pièces de maisons.

VMC hygroréglable : ce système fonctionne avec un débit d’air qui varie selon le taux d’humidité et de pollution d’air intérieur, il est donc flexible et plus performant. En plus, il permet de diminuer la consommation et le gaspillage énergétique et de chauffage. Il existe deux sortes de VMC hygroréglable : VMC Hygro A et Hygro B la différence entre les deux concerne le débit des bouches et des entrées d’air.

modes-de-ventilation

L’installation du système se fait, de préférence, par un spécialiste qui sera en mesure de préciser le lieu adéquat d’installation et vous présentera tout genre de conseils et de réponse concernant l’utilisation et l’entretien du système.

Bien ventiler sa maison n’est plus un complément, c’est devenu de plus en plus une obligation, surtout avec l’augmentation ascendante des taux de pollution et l’apparition des nouvelles maladies respiratoires et allergiques qu’on n’a jamais entendues auparavant. Le recours à la ventilation naturelle ou mécanique reste finalement un choix qui nous garantira un air sain et propre.