Diagnostic amiante avant travaux : obligatoire ou non ?

Diagnostic amiante avant travaux : obligatoire ou non ?

Les fibres d’amiante sont 400 à 2000 fois plus petites qu’un poil. Inhalées, elles pénètrent jusque dans les alvéoles des poumons. Par ailleurs, ce silicate naturel de fer demeure indestructible lorsqu’il migre vers l’enveloppe pulmonaire. Fibrose, insuffisance respiratoire, cancer et autres maladies découlent de la présence massive de cette matière dans les lieux d’habitation.

Pourtant, comme l’amiante est un isolant acoustique et thermique efficace, il a été utilisé de manière excessive dans le domaine de la construction. Les fibres d’amiante composaient les cloisons, les faux plafonds, les rideaux et les couvertures anti feu. Elles s’intégraient dans les joints, les colles et les mastics ou se mélangeaient aux revêtements du sol.

Diagnostic amiante avant travaux : de quoi s’agit-il ?

Pour protéger les professionnels de la construction travaillant sur les chantiers, la prévention du risque amiante s’impose. Cette mesure découle de la découverte de graves menaces sanitaires liées aux fibres d’amiante. Il est à rappeler que depuis 1997, l’usage de cette matière dans le secteur du bâtiment a été banni.

Or, les constructions érigées avant cette date comportent généralement ce matériau dangereux pour la santé. Le Diagnostic Amiante Avant Travaux (DAAT) consiste à analyser la présence de l’amiante dans les diverses parties de l’habitation. Il est réalisé par un diagnostiqueur professionnel et prouvé par une certification. L’expert en DAAT recherche toutes les traces d’amiante sur la zone étudiée.

Après obtention du bilan, un désamiantage du chantier pourrait être exigé selon les résultats obtenus. Les travaux de rénovation ou de construction ne commencent qu’après éradication de l’amiante.

Diagnostic amiante avant travaux : que dit la loi ?

Le Décret n°2017-899 du 9 mai 2017 relatif au repérage de l’amiante avant travaux explique les obligations sur le DAAT. Ce diagnostic est devenu obligatoire pour l’ensemble du parc immobilier construit avant le 1er juillet 1997. Pour protéger l’environnement et les travailleurs, il s’impose avant toute intervention. Le diagnostiqueur établit un rapport sur l’état des lieux à l’issue de ses analyses. Le désamianteur exploitera par la suite ce document dans le nettoyage du local entier.

Le maître d’ouvrage valide les repérages amiante effectués par le diagnostiqueur. Le décret du 09 mai 2017 accorde cette responsabilité au maître d’ouvrage, qui met en place une signalétique sur les zones amiantées.

Choisir un professionnel de repérage : quels critères sont à tenir compte ?

Dans le cadre de la réalisation d’un DAAT, le maître d’œuvre doit choisir un opérateur répondant aux critères minimaux exigés. La certification de l’opérateur se hisse en tête de liste. Il faut également opter pour une agence garantie par une assurance. Une attestation de compétence de gestion du risque amiante selon le Code du Travail est nécessaire. Cela doit correspondre à la durée de validité de 3 ans maximum.

Le maître d’œuvre tient compte des délais d’analyse et de la conformité du mode opératoire au Code de travail. Il faut vérifier les équipements que possède l’intervenant pour ce diagnostic immobilier. Cela englobe les équipements de protection individuelle (EPI) comme les combinaisons et les masques à ventilation assistée. L’usage d’un aspirateur Très Haute Efficacité doit également figurer parmi les critères à évaluer.

La réalisation d’un diagnostic amiante est alors imposée par la loi. Cela prévient les risques pouvant corrompre la santé des professionnels exécutant les travaux de rénovation et de démolition sur le chantier. Ce diagnostic assure aussi la sécurité sanitaire relative au lieu de vie ou de travail des usagers de l’immeuble. Il sollicite une méthodologie exigeante et une grande compétence. Choisir l’agence qui devrait intervenir dans ces tâches ne se fait donc pas à la légère. La réalisation de ce diagnostic amiante avant travaux mérite d’être confiée à des professionnels comme Exid.