Entretien du système d’assainissement individuel

Entretien du système d’assainissement individuel

Votre maison n’est pas raccordée au tout-à-l’égout ? Pour éviter les remontées d’odeurs désagréables provenant de vos installations ainsi que les éventuelles remontées des eaux, il est important d’entretenir votre système d’assainissement individuel. Que faut-il vérifier ? À quelle fréquence ? Pour avoir des pistes de réponses, suivez le guide.

Entretenir le système d’assainissement individuel : les points importants

Il est important de procéder à l’entretien du système d’assainissement individuel pour :

  • Garantir la pérennité de l’assainissement
  • Optimiser la durée de vie de la pompe de relevage
  • Éviter l’accumulation des boues et le mauvais écoulement des effluents
  • Garder une bonne qualité écologique de l’eau
  • Préserver l’état du sol et pour l’environnement.

Voici les différents éléments concernés :

La fosse toutes eaux

C’est une sorte de cuve qui contient les boues et les graisses formées pendant l’étape de prétraitement des eaux usées. Elle doit faire l’objet d’une vidange tous les 2 à 4 ans, dès que 50% de son volume total est plein. Pour vérifier le niveau des boues, il suffit d’utiliser un bâton et de le plonger dans la fosse.

Le bac dégraisseur

Son état doit être vérifié tous les 6 mois. À chaque fois que la fosse est vidangée, le bac à graisse doit aussi l’être.

Le préfiltre

Il doit être nettoyé tous les 6 mois et la pouzzolane doit être changée pendant la vidange de la fosse.

Le système de traitement

Il est important de prendre l’habitude de vérifier visuellement le système de traitement ainsi que l’état des regards.

La boîte de répartition

C’est un dispositif qui facilite l’évacuation des eaux vers les tuyaux d’épandage. Il doit être nettoyé tous les 6 mois.

La micro-station d’épuration

En plus des ventilations, l’absence de bruits et d’odeurs doit être vérifiée annuellement. Sinon, elle doit être vidangée tous les 2 ans.

Le filtre compact

Ses ventilations doivent être vérifiées annuellement ainsi que la présence éventuelle d’animaux dans le dispositif.

Ce qu’il faut faire pour garantir la pérennité du système d’assainissement

Pour éviter la casse du dispositif, évitez de stocker des charges lourdes au-dessus de votre système. De même, évitez de circuler ou de stationner au-dessus. De même, veillez à toujours désherber la surface pour éviter un éventuel enracinement des plantes dans la structure.

Par ailleurs, évitez de jeter des huiles de vidange ou encore des huiles de friture ainsi que tous les produits corrosifs dans les fosses. Quant aux autres déchets comme les serviettes hygiéniques, les couches, les lingettes et les préservatifs, ils doivent être jetés dans une poubelle dédiée.

Pour l’entretien de votre système d’assainissement, dont la vidange de la fosse septique, mieux vaut solliciter les services des professionnels. C’est l’unique moyen d’avoir la garantie que les travaux ont été réalisés conformément aux normes de sécurité. Par exemple, uniquement les professionnels savent qu’il est important de laisser un fonds de boues qui va permettre de réactiver le processus de prétraitement. De plus, leurs prestations sont reconnues par la préfecture.