Est-il possible d’avoir un crédit en étant chômeur ?

Est-il possible d’avoir un crédit en étant chômeur ?

Beaucoup de gens se posent cette question. En effet, les sans emplois ont bien droit à un prêt, quoique certains organismes de crédit rejettent généralement ces dossiers. Il se trouve que ces sociétés sont à but lucratif. Néanmoins, il existe des entreprises de crédit à vocation social qui allouent des prêts aux chômeurs. Il s’agit de la CAF ou caisse d’allocation familiale qui délivre le prêt d’honneur et du micro crédit personnel social. Ces types de prêt peuvent être qualifiés d’aides. D’ailleurs, le micro crédit social est dépourvu d’intérêt à taux zéro.

Un prêt garantit par un fond social

Personne ne souhaite se mettre au chômage de son plein gré, car le mot chômage est synonyme de manque d’argent et donc impossibilité d’entrevoir un avenir radieux. Ce qui contraint le chômeur à chercher une source de revenus pour sa survie ainsi que pour sa famille s’il a des charges. En faisant une demande de prêt, il doit fournir un bulletin de salaire dans son dossier financier afin de justifier à la banque sa capacité à rembourser. Pourtant, la banque court un grand risque en autorisant ce prêt sans garantit. Dans le cas où elle accorde le prêt, c’est que le prêt est garanti par un fond spécial.

Des conditions d’acceptations sévères

La procédure de demande d’un crédit chômeur peut prendre plus de temps qu’un pret personnel en ligne, car la banque va d’abord étudier votre situation financière. En étant propriétaire, vous aurez plus de chance d’obtenir le crédit. Par conséquent, si vous êtes en fin de droits, les chances sont minces, sauf si vous avez encore une longue période d’indemnisation devant vous.

Le crédit revolving

En général, les chômeurs se tournent vers les crédits non affectés comme le crédit revolving du fait que ce dernier ne réclame pas de bulletin de salaire. Certes, le revolving est intéressant, mais le risque de surendettement est élevé. Il est donc recommandé de bien vérifier ses comptes avant de souscrire à ce type de crédit. Puis, les sommes à rembourser sont parfois surélevées. A en déduire que les crédits à la consommation sont plus adaptés aux personnes qui gagnent leurs vies, et non aux sans-emploi sans revenus.

Les micro crédits sociaux

Les chômeurs et les personnes en situation de précarité peuvent également se tourner vers les micros crédits sociaux. En fait, ce sont les associations qui prennent le relais du circuit bancaire traditionnel en mettant à la disposition de ces personnes des petites sommes d’argent. Ils peuvent éventuellement faire appel à une assistante sociale pour défendre leur cause. Pour cela, il est conseillé de contacter le bureau d’aide sociale de la mairie.