Le fonctionnement du dispositif Pinel

Le fonctionnement du dispositif Pinel

Vous êtes en quête d’un moyen légal pour alléger vos impôts ? Le dispositif Pinel est une solution adaptée et s’avère être un choix raisonnable. Avec ce système, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt qui peut aller jusqu’à 21 % sur le prix de revient du logement. Toutefois, vous devez louer l’appartement acquis durant 6 mois au minimum pour obtenir cet avantage.

À noter que l’ancienne ministre du Logement Sylvia Pinel a établi cette loi pour développer la construction de logements neufs sur le territoire français. La loi Pinel précise que depuis le 1er septembre 2014, tous les contribuables en France peuvent tirer profit d’une diminution d’impôt suite à un investissement immobilier locatif dans le neuf.

Les conditions à suivre pour profiter du dispositif Pinel

Afin de bénéficier de l’avantage fiscal du dispositif Pinel, vous devez respecter certaines conditions liées au type de bien immobilier et au niveau de performance énergétique de celui-ci. La loi Pinel s’applique aux logements suivants : l’appartement acquis neuf, l’immobilier en l’état de futur d’achèvement ou encore le logement réhabilité. Vous devez également acquérir un bien dans une zone éligible au dispositif Pinel.

Les investissements Pinel sont adéquats dans les secteurs où la demande locative est supérieure à l’offre, c’est-à-dire dans les endroits où il est facile de trouver un locataire. Il s’agit de grandes villes, de la région de Paris et de la majeure partie des communes de plus de 250 000 habitants (zones A bis, A, et B1). À part cela, vous pouvez opter pour d’autres moyens pour réduire vos impôts. Vous devez, par exemple, louer, l’appartement acquis à titre de résidence principale du locataire pendant 6 à 12 ans.

À compter de la date d’achèvement de la location, vous avez un an pour rechercher un locataire. Si vous enfreignez cet engagement, vous risquez de rembourser le fisc. Vous pouvez aussi choisir l’un de vos ascendants ou descendants (parents, grands-parents, enfants, petits-enfants) comme locataire à condition que ce dernier ne soit pas du même foyer fiscal que vous.

Les avantages du dispositif Pinel et quelques informations à prendre en compte

Les investissements liés au dispositif Pinel vous aident à réduire la pression fiscale. Avec ce système, vous pouvez bénéficier d’une diminution d’impôt de 12 % sur 6 ans, 18 % sur 8 ans et 21 % sur 12 ans. Ce dispositif vous offre l’occasion de réaliser une économie d’impôts pouvant atteindre la somme de 63 000 €. Grâce à la loi Pinel, vous n’avez qu’à régler le 20 % du bien immobilier.

Le reste est payé par les loyers du locataire (60 %) et l’État (20 %). Sachez que la baisse d’impôt change en fonction du montant de l’investissement et de la durée de location. Ce dispositif vous permet aussi de déduire certaines charges des loyers au cours de l’année civile. Il y a, par exemple, les frais d’entretien du logement, les frais de réparation ou de réhabilitation de l’appartement. À part cela, le succès du dispositif Pinel provient de la rentabilité locative. Pour y parvenir, vous devez prendre en considération le choix du quartier avant d’acheter un appartement ou une maison. Il est important de choisir un secteur accessible aux transports en commun ((bus, métro, tramway…).

Ainsi, votre locataire peut se déplacer sans la moindre difficulté. Cela met en valeur votre bien immobilier. Sachez également que beaucoup de familles sont en quête d’une ville où abritent plusieurs sociétés et entreprises. À noter qu’une métropole bénéficiant d’une forte attractivité économique formera un bassin d’emplois. Par ailleurs, le nombre de pièces dans le logement fait partie aussi des critères fondamentaux pour la réussite de votre investissement. Les jeunes actifs et les étudiants, entre autres, cherchent les studios, les T1 ou encore les T2.