Guide concernant la vente en viager

Guide concernant la vente en viager

La vente en viager un est moyen permettant à n’importe quel individu d’avoir des revenus supplémentaires dans la mise en vente de son bien immobilier. Effectivement, ce genre de vente a la particularité d’attribuer des avantages distincts au vendeur et à l’acheteur. Pour comprendre comment fonctionne la vente en viager, voici un guide qui peut vous aider.

Descriptif de la vente en viager

En général, suivant le Code civil, la vente en viager est utilisée par les vieilles personnes. Il s’agit en effet d’un contrat conditionnel s’appliquant à tous les types de biens. Il existe ainsi des annonces en viager qui se porte sur le bien immobilier, sur les œuvres d’art, ou même les bateaux. Selon les termes du contrat, la vente en viager fournit au vendeur une contribution intéressante qui lui permet de jouir de son bien. En effet, avec une vente en viager, le crédirentier reçoit des indemnités régulières tout au long de sa vie. Toutefois, il est possible de réaliser une vente en viager sur de nombreux membres. Par exemple, la rente peut être perçue par le deuxième membre du couple jusqu’à la fin de sa vie, au cas où le conjoint meurt. De ce fait, la vente en viager est donc une conception qui est basée sur la continuité du vendeur.

Le bouquet et la rente viagère

Pendant un procédé de vente en viager, la valeur obtenue par l’estimation du bien est déterminée à partir de barèmes. Ces proportions se rapportent à l’espérance de vie du crédirentier. En général, le contrat est signé devant un notaire. Ces barèmes peuvent être aperçus auprès du notaire ou de votre compagnie d’assurance. Lors de la signature du contrat, l’acheteur doit verser le bouquet. C’est la partie de la valeur du bien qui est versé au crédirentier. Ce bouquet représente à peu près 20 à 30% de ce montant. Toutefois, il n’est pas obligatoire parce que le vendeur peut choisir de ne pas recueillir ladite somme. Entre autres, le montant du bouquet et celui de la rente sont reliés. Pour ce qui est de la rente, c’est une somme constante, que l’acheteur paie au vendeur de façon périodique, jusqu’à ce que ce dernier décède. Suivant la logique, le bouquet est beaucoup plus élevé que la rente. Cependant, il y a une réévaluation de la rente tous les ans par rapport à l’index des prix de consommation.

Pourquoi choisir de vendre en viager ?

Le crédirentier qui n’est autre que le vendeur perçoit une autre forme de retraite supplémentaire avec la rente qu’il reçoit lors d’une vente en viager de ses biens. En effet, la vente en viager est une solution qui captive les couples qui n’ont pas d’enfant. C’est également une issue pour ceux qui n’ont pas les ressources adéquates pour vivre continuellement de façon décente. La vente en viager leur offre divers avantages comme d’améliorer la qualité de leur vie et de supprimer les problèmes aléatoires liés à la succession. Pour l’acheteur, opter pour ce genre d’acquisition relate d’autres raisons économiques différentes. C’est pour lui une forme de placement et d’épargne avec l’espoir de faire une bonne affaire.