Savoir sur la culture hors sol : guide

Savoir sur la culture hors sol : guide

Dans les années à venir, la culture hors sol ou hydroponie sera l’espoir pour alimenter l’humanité. Si vous voulez opter pour cette technique intelligente, économique et écologique, cet article vous informera sur la praticité de cette culture sans terre.

Qu’est-ce que la culture hors-sol ou l’hydroculture ?

La culture hors-sol est un mode de culture qui consiste à avancer le processus de maturation des végétaux comme les fruits et les légumes. Elle permet la culture de ces végétaux dans des substrats différents de sa terre de culture. Il peut s’agir par exemple du sable inerte. Ces différents végétaux sont irrigués par des nutriments essentiels à leurs croissances. Grâce à la présence de ses divers nutriments indispensables à la survie des plantes dans le sol, le forçage de la culture hors sol est obtenu de manière naturelle. Pour obtenir des récoltes de qualité, l’hydroculture engage l’assemblage de toutes les conditions idéales pour réussir un jardinage. Il y a entre autres la qualité des plants, le taux d’hygrométrie, l’éclairement et la température. Ce genre de culture forcée ne nécessite en aucun cas l’emploi d’engrais.

Comment choisir le substrat pour l’hydroponie ?

Vous devez choisir le substrat que vous voulez utiliser en fonction des besoins des végétaux que vous souhaitez cultiver. Avant de cultiver vos végétaux, il est donc obligatoire que vous preniez des renseignements sur les besoins distincts de chaque plant. Il existe toute une énorme richesse de substrats que vous pouvez utiliser. Il y a par exemple les matières d’origine volcanique et les fibres de coco. Vous pouvez également vous servir de la laine de roche ou encore de la perlite. Vous devez opter pour le substrat adapté à vos plantes pour qu’elles aient d’excellentes conditions de croissance. Vous aurez ainsi de meilleurs rendements.

Quelles sont les différences entre la culture traditionnelle et la culture hydroponique ?

Contrairement à la culture traditionnelle, la culture hors sol est simple à réaliser. Donc, tout le monde peut la pratiquer. De même, l’hydroponie permet une culture de tous les végétaux sans menaces de maladies. Vous n’avez pas besoin de propulser vos récoltes avec des produits chimiques pour qu’elles donnent des végétaux de grosse dimension. Il vous suffit d’employer une bonne qualité nutritive des substrats pour que vos récoltes soient favorables. En effet, le substrat est plus riche que la terre non fertilisée de votre jardin. Sans compter qu’un plant cultivé en hydroponie n’endurera pas les méfaits de la météorologie extrême concernant la chaleur et la pluie. D’ailleurs, pour épargner les plantations, il suffit de faire des trous de drainage au cas où il y a un excès d’eau. Et dans le cas d’une sécheresse, les cultures hors sol ne souffriront pas plus que les cultures traditionnelles, vu que les divers substrats maintiennent plus d’humidité que la terre de culture. À part cela, l’hydroculture est plus économique que la culture en terre. Certainement,  pour un même volume de culture, la culture classique occupe une surface plus importante que la culture hors sol. Elle est plus touchée par l’envahissement des herbes locales. En revanche, avec l’hydroponie, vous n’avez pas besoin d’avoir recours aux pesticides, et vous diminuer le temps que vous perdiez pour arracher les mauvaises herbes. Entre autres, la culture hors sol ne nécessite pas beaucoup de main-d’œuvre comme la culture traditionnelle. Vous diminuez ainsi les coûts de votre production à grande échelle.