Halte aux idées reçues sur la cigarette électronique

Halte aux idées reçues sur la cigarette électronique

C’est un fait, vapoter est moins nocif que fumer, mais certains le remettent sans cesse en question. Cela génère forcément des doutes chez les consommateurs et sont alors apparues de nombreuses idées reçues dont on n’arrive plus à distinguer le vrai du faux. Mettons un terme à toutes ces idées reçues et on-dit sur la cigarette électronique pour qu’enfin, vous puissiez vous mettre à la vape … ou non.

La cigarette électronique produit de la vapeur nocive

La vapeur est à la cigarette électronique la fumée à la cigarette classique. Cela ne signifie pas pour autant qu’elle soit aussi nocive. D’ailleurs, il s’agit d’une simple vapeur comme la vapeur d’eau. La seule différence c’est qu’elle contient, en plus de l’eau, des arômes, du propylène glycol et de la glycérine végétale. Pour ceux qui veulent savoir quelle cigarette électronique fait le plus de vapeur, sachez que cela ne dépend pas seulement de l’appareil utilisé.

En effet, il faut également tenir compte des composants de l’e-liquide puisque ce sont eux qui vont subir une évaporation sous l’effet de la chaleur. La règle à retenir c’est que plus le liquide contient de la glycérine végétale, plus il va produire de la vapeur. Plus il contient du propylène glycol, plus le hit sera puissant. De ce fait, si vous voulez avoir beaucoup de vapeur, optez pour un liquide 100% VG ou qui en contient plus que du propylène glycol.

La cigarette électronique est une aide au sevrage

Depuis le temps qu’on le dit, cette phrase est devenue une vérité générale, du moins à 99 %. Pourquoi ce pourcentage d’incertitude ? Parce que si les professionnels de la santé sont d’accord pour dire que l’e-cigarette est incontestablement une aide efficace durant le sevrage tabagique, quelques-uns en doutent encore.

La vérité c’est que pour les fumeurs, l’e-cigarette représente une réelle aide puisque leur permet de réussir leur sevrage sans trop souffrir de la dépendance. La cause est que le dispositif leur fait retrouver les gestuels du tabagisme et même les saveurs et la nicotine. Cela n’est pas le cas des substituts nicotiniques qui apportent la dose de nicotine voulue, sans les gestes pourtant essentiels pour soigner une dépendance comportementale.

L’e-liquide nicotiné est aussi nocif que la fumée du tabac nicotinée

On vous l’accorde, la nicotine est source de dépendance, mais elle n’est pas à l’origine des maladies graves que l’on impute au tabac. De plus, il faut comprendre que si elle rend aussi dépendant lorsqu’on fume, c’est parce que sous l’effet de la combustion, son absorption par l’organisme est très rapide. Avec l’habitude, le corps du fumeur va avoir une accoutumance et quand il passe du tabagisme au vapotage, son organisme va continuer à en réclamer. C’est la raison pour laquelle certains e-liquides en contiennent.

Avec un liquide nicotiné, il devient plus facile de supporter la sensation de manque qui, arrivée à un certain pic, va faire craquer les fumeurs. Le fait de retrouver de la nicotine dans le vapotage va leur permettre de tenir bon sans pour autant créer une nouvelle dépendance. Il est bon de savoir qu’avec l’e-cigarette, l’absorption de la nicotine par l’organisme se fait lentement puisqu’il n’y a pas de combustion. Les risques de dépendance sont ainsi réduits.

Et pour information, les e-liquides ne contiennent pas forcément de la nicotine. Il est très bien possible de choisir un flacon qui en est totalement dépourvu. Le but de la vape est alors de trouver une alternative plus saine au tabagisme.

Fumer et vapoter en même temps nuit à la santé

La réponse est oui. Tant que vous ne vous sevrez pas totalement du tabagisme, votre état de santé ne s’améliorera pas. Il ne suffit pas de réduire le nombre de tiges fumées par jour pour se dire que vous n’allez plus souffrir du cancer. Tant que vous inhalez de la fumée, vous restez exposé.

De ce fait, ce n’est pas parce que vous fumez moins, mais vapotez à la place que vous allez vous sentir mieux. D’ailleurs, quand le vapotage est associé au tabagisme, c’est ce dernier qui prédomine en termes d’effets. Le mieux serait donc d’arrêter complètement de fumer et de basculer vers la vape de manière définitive. Ainsi, vous ne souffrirez plus des conséquences néfastes du tabagisme et vous verrez que vous vous sentirez en meilleure forme.

Vapoter permet de traiter les méfaits du tabagisme

Tous les fumeurs savent que la cigarette détruit leur goût et leur odorat. Ils souffrent également de toux en permanence et s’essoufflent rapidement sous le moindre effort physique.

Les anciens fumeurs qui ont définitivement arrêté de fumer grâce au vapotage ont admis qu’au bout de quelques semaines d’arrêt, ils ont retrouvé la saveur des aliments, leur bonne odeur et leur toux s’est même arrêté. Pour ce qui est de l’essoufflement, il faut refaire petit à petit des exercices pour à nouveau mieux respirer. Retenez que toutes les particules qui se sont encrassées dans les voies respiratoires vont mettre plus de temps pour se résorber.