Hébergeur web : comment faire le bon choix

Hébergeur web : comment faire le bon choix

Lorsqu’on souhaite créer un site web, trois impératifs doivent être réunis : le nom de domaine, le système de gestion de contenu ou CMS et l’hébergeur web. L’absence de l’un d’entre eux signifie que votre projet n’est pas viable. En ce qui concerne le troisième point, il est conseillé de bien choisir son hébergeur, car de sa qualité et ses compétences dépendent la performance du site à créer. Voici quelques critères de choix importants …

Quels sont vos besoins ?

Puisque vous allez créer votre site auprès d’un prestataire externe, il est conseillé de définir clairement vos besoins afin qu’il puisse mieux vous cerner et mieux cerner le projet. Il faut effectivement savoir qu’un blog personnel n’a pas les mêmes besoins qu’un site professionnel ou un site marchand. Alors que les entreprises et les e-commerçants nécessitent un site plus puissant, les petits blogueurs du dimanche n’auront pas forcément besoin d’un blog très performant.

Ainsi, l’offre que proposera votre service d’hébergement web sénégal dépendra avant tout de vos besoins. Avez-vous besoin d’installer des systèmes de paiement en ligne sur votre site ? Projetez-vous de publier de nombreux contenus avec des images et des vidéos assez lourdes ? Quel trafic souhaitez-vous atteindre avec votre blog ? De quelles autres applications avez-vous besoin ? …

Plus vos objectifs seront clairs, mieux vous choisirez l’offre qui répond à vos attentes et votre hébergeur.

Quelles prestations proposent l’agence ?

Certes, il s’agit de l’hébergement de sites web, mais dans ce contexte, quelles sont les prestations qui y sont reliées ? Un hébergeur compétent et expérimenté devrait proposer à ses clients :

  • Diverses offres puisque chaque client n’a pas les mêmes besoins. Parmi les offres courantes, on peut citer l’hébergement mutualisé, l’hébergement dédié et l’hébergement cloud. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre ces formules en fonction de leurs besoins. L’hébergement est dit mutualisé quand vous devez partager le même serveur avec d’autres sites. Il est idéal pour les blogs personnels. Il est dit dédié lorsque vous bénéficiez de votre propre serveur pour une prestation sur-mesure. Le tarif sera ici plus élevé, mais les possibilités de personnalisation sont importantes sans compter la performance accrue. On parle d’hébergement cloud lorsque l’hébergeur met à votre disposition un serveur virtuel qui pourra être redimensionné en fonction de vos besoins. C’est une offre polyvalente qui est surtout idéal pour les sites à fort trafic. Vu sa flexibilité, elle est la solution la plus onéreuse parmi les trois.
  • Un support technique réactif et performant : l’hébergeur devrait rester joignable et disponible pour son client à tout moment. En cas de difficultés sur le site, il devrait répondre présent aux appels du client et ce, quelle que soit l’heure ou le jour. L’appel téléphonique ne devrait d’ailleurs pas être le seul canal de communication, mais assurez-vous aussi que l’hébergeur reste joignable par chat en ligne et par email.
  • La possibilité de migrer vers d’autres offres quand celle souscrite à la base ne leur suffit plus. Cela peut arriver quand un client décide de commencer avec une offre basique de 10 Go d’espace disque et qu’au bout de quelques temps, il réalise que cet espace ne lui suffit plus. Pouvoir migrer vers une offre supérieure serait alors bénéfique pour lui.
  • La possibilité de pouvoir héberger de nombreux noms de domaine et adresses emails : certaines entreprises ont besoin de mettre sur pied un réseau de sites et plusieurs adresses courriels dédiées. Au lieu d’acheter un hébergement par site, il leur est plus avantageux de pouvoir héberger plusieurs sites sur un même serveur. De même, il est plus intéressant pour eux de pouvoir créer plusieurs adresses courriels sur un seul serveur. Avant de choisir son hébergeur, on s’assurera alors de ces possibilités. Soulignons que disposer d’adresses courriels dédiées renforce le professionnalisme d’une entreprise. C’est pour cela qu’elles sont nombreuses à exiger cette condition.
  • Une vitesse de connexion des serveurs de 100 % : celle-ci définit le temps d’indisponibilité des serveurs et elle est exprimée en pourcentage. Généralement, les différents hébergeurs présents sur le marché proposent une vitesse de connexion des serveurs de l’ordre de 99 % et 100 %. Vu qu’il n’y a qu’1 % de différence, beaucoup d’internautes optent pour l’option à 99 % qui est souvent moins cher or, dans les faits, le 1 % qui manque équivaut à plus de trois jours d’indisponibilité des serveurs et donc d’inactivité du site. Pour un petit blog, cela ne réduira que légèrement le trafic, mais pour un site e-commerce, cela équivaut à une perte énorme en termes de ventes, de taux d’audience et de notoriété.

Par conséquent, le choix d’un hébergeur web doit être fait après mûre réflexion et seulement après vous être informé sur les services proposés.