Importance du social selling dans le maintien de clientèle

Importance du social selling dans le maintien de clientèle

Le social selling désigne une technique qui se sert des réseaux sociaux pour réaliser des ventes. L’empreinte d’internet et des réseaux sociaux sur nos vies est si importante, qu’il devient naturel de les utiliser à des fins commerciales. Le nombre d’opérations de vente ou d’achats en ligne ne fait que croître, si bien qu’une stratégie cohérente est nécessaire. Le social selling ou vente sociale en français, vient donc apporter un certain formalisme à un processus qui a commencé par pure nécessité. En quoi consiste concrètement le social selling ? En quoi peut-il améliorer la stratégie commerciale des entreprises ?

Une stratégie aux principes simples

L’efficacité du social selling repose sur la mise en œœuvre, et l’exploitation des réseaux sociaux. Il s’agit notamment des géants tels que Facebook, Twitter, SlideShare et autres. On les associe alors aux différentes étapes du processus de vente, bien qu’initialement ces derniers aient une fonction sociale. Selon wikipedia.fr, c’est donc un processus de vente complexe qui est adopté par le social selling. La stratégie repose sur l’identification, la mise en relation, la diffusion d’informations d’intérêts ou la veille concurrentielle. Les techniques d’inbound marketing sont aussi mises à contribution dans le but de générer des prospects (leads). Le social selling est une sorte d’évolution des modèles de vente traditionnels (téléphonie ou e-mails), mais avec une efficacité accrue.

Historique et composition du social selling

L’art du social selling permet de chercher, trouver et interagir avec vos acheteurs. A la fin des années 2000, les chercheurs se sont rendu compte de la possibilité qu’offre le web à un acheteur. Ce dernier peut en effet se documenter sur ses prochains achats et même choisir le vendeur le plus intéressant. Quelques années plus tard, les bases de données des réseaux sociaux étaient redirigées pour les forces de vente comme chez Linkedin.
La méthode du social selling repose sur plusieurs composants :

  • La prospection qui exploite le moteur de recherche des réseaux sociaux ;
  • Le personal branding qui s’occupe de la gestion de la réputation numérique ;
  • L’employee advocacy qui sollicite la contribution des collaborateurs de l’entreprise ;
  • Les outils de Customer Relationship Management pour gérer les interlocuteurs.

L’initiation aux techniques du Social Selling

La formation au social selling peut se faire en ligne, sur des sites spécialisés. Si vous êtes patron d’entreprise, vos commerciaux doivent alors créer leur marque professionnelle. Ainsi vous pourrez construire un profil social centré sur les enjeux de vos acheteurs. Une formation au Social Selling améliorera grandement vos affaires tout en fidélisant la clientèle. Les modules de formation proposés à cet effet sont très complets et permettent une prospection digitale 3.0. C’est à un vrai partenariat social fondé sur l’exploitation des réseaux sociaux que vous parviendrez avec vos clients.