La fabrication de jus de fruit en bouteille

La fabrication de jus de fruit en bouteille

Nombreuses sont les personnes qui consomment quotidiennement du jus de fruit en bouteille. Ayant un goût exquis, le jus de fruit en bouteille nécessite plusieurs phases de fabrication qu’il faut respecter pour avoir un produit de qualité.

Le triage et le pressage

La première étape est le triage et il est nécessaire de ne choisir que des fruits bien mûrs. Il faut par la suite les laver avec précaution. Pour extraire le jus, il suffit d’utiliser des machines mécaniques performantes surtout pour les différents agrumes. Il est conseillé d’employer les meilleurs presses-agrumes professionnels pour faciliter son extraction. Cette méthode de pressage permet de conserver les éléments nutritifs dans le fruit comme les vitamines et les minéraux. Elle maintient également l’apport énergisant qui est vital pour le bon fonctionnement de notre organisme.

Le tamisage et la centrifugation

Viens ensuite le tamisage et la centrifugation. Ils incluent surtout les fruits contenant beaucoup de pépins comme la grenadelle. Ces procédés éliminent minutieusement les pépins. La troisième étape concerne la pasteurisation. Cette dernière a pour but d’éliminer les bactéries et les enzymes qui sont à l’origine des fermentations, une situation à éviter. Une fois l’extraction des fruits est terminée, la pasteurisation se fait en un rien de temps, entre 20 à 30 secondes. Cette démarche est plus communément appelée la flash pasteurisation. Durant ce court laps de temps, le jus pressé est chauffé à une température précise s’élevant en général à 90°C. Conservant les substances nutritionnelles et organoleptiques, cette manœuvre assure la qualité du jus de fruit dans la bouteille.

La phase de concentration et le conditionnement

Il y a également la phase de concentration consistant à vaporiser l’eau hors du jus. Étape incontournable lors de la fabrication du jus de fruits, ce concept permet de réduire les frais du stockage et du transfert. Enfin, le jus est mis en bouteille, c’est le conditionnement. Pour cela, les experts utilisent des verres et des plastiques stérilisés. Pour satisfaire les besoins des clients, les emballages sont présentés sous différentes formes et couleurs. Le choix de l’emballage ne devrait pas se faire au hasard, car sa capacité à résister aux multiples secousses en cours de route est un critère à ne pas négliger. Elle protège également les jus de fruit de l’air et minimise les pertes des éléments organiques tels que la vitamine C.

Du pur jus ou du nectar, que choisir ?

La différence entre ces deux catégories réside dans leur procédé de fabrication. Le pur jus récolte plus de nutriments organiques lors du pressage. Le nectar ou du jus à base concentré possède moins de nutriments. Étant donné cette inégalité, il est conseillé de consommer de purs jus pour bénéficier de plus de matières nutritionnelles. Bien que le nectar procure moins de valeurs organiques, il reste quand même une quantité suffisante pour compenser nos besoins en énergie.

En somme, tout comme les autres chaînes de production, la fabrication des jus de fruits doit suivre des étapes bien précises. Du triage au conditionnement, rien ne devrait laisser au hasard afin de réussir la fabrication.