La supplémentation en magnésium prévient les migraines

La supplémentation en magnésium prévient les migraines

Beaucoup de personnes, en particulier les femmes, sont touchées par les migraines : c’est le problème neurologique le plus courant chez les individus en bonne santé. Souvent prises à la légère car gênantes mais peu handicapantes, les migraines peuvent aussi, et heureusement plus rarement, vous clouer au lit pour plusieurs jours. Des neurologies à l’Université Kaiser Permanente aux États-Unis ont rapporté qu’une supplémentation en magnésium réduisait la durée ainsi que la fréquence des migraines de plus de quarante pour cent.

La migraine, un handicap trop souvent pris à la légère

Dans les années 1990 des neurologistes de l’hopital Henry Ford à Détroit ont découvert que les personnes souffrants régulièrement de migraines ont un taux de magnésium dans le sang inférieur à la moyenne : les vaisseaux sanguins se contractent là où il n’y a pas assez de magnésium, de plus une déficience en magnésium augmente la production de la substance P (un neurotransmetteur de la douleur), ce qui a poussé les scientifiques à penser que les personnes déficientes en magnésium sont prédisposées aux migraines.

Une alimentation saine et riche en magnésium pour lutter contre les migraines

Une alimentation équilibrée apporte chaque jour quelques centaines de milligrammes de magnésium à l’organisme.Il est notamment contenu dans la noix de cajou, les haricots, le soja, les légumes verts, le poisson et toutes les céréales. Mais la consommation grandissante d’aliments raffinés et de basse qualité qui contient essentiellement des glucides entraîne une déficience en magnésium chez une grande partie de la population.

Description de l’expérience

Des chercheurs de Kaiser Permanente en Californie ont publié les résultats d’une étude dans laquelle ils avaient supplémenté des enfants de 3 à 17 ans en oxyde de magnésium à une dose de 0,9 mg par kilogramme de poids de corps. Par exemple, pour une personne de 80kg, la supplémentation en oxyde de magnésium s’élevait à 720mg par jour. Les chercheurs ont réparti les prises au cours des repas et à 3 instants de la journée, pour une meilleure assimilation par l’organisme. Cette supplémentation en magnésium dura 16 semaines et, dans le même temps, on donnait un placébo à un groupe témoin.

Résultats & interprétations

Au cours de l’étude, le nombre de jours où les étudiants se plaignaient de migraines chuta significativement, effet n’apparaissant pas pour le groupe témoin. De plus l’intensité de cette même migraine chuta également, effet n’apparaissant pas non plus chez les individus du groupe témoin.

Les chercheurs sont très confiants sur les effets bénéfiques d’une supplémentation en magnésium contre les migraines, mais admettent que d’autres études plus approfondies et sur un plus grand nombre d’individus sont nécessaires pour confirmer ces effets. Cela reste toutefois très prometteur.

Des études parallèles ont montré que d’autres suppléments pouvaient être utilisés pour lutter contre les migraines comme la coenzyme Q10 (1 à 3mg par kilogramme de poids de corps par jour) et la vitamine B2 (25 à 400mg/jour). En effet la supplémentation en vitamine B2 divise par deux le nombre de migraines.