Traduction certifiée : un travail compliqué

Traduction certifiée : un travail compliqué

Dès qu’on entend le mot traduction, la première idée qui vient à l’esprit est l’art de bien interpréter les langues. Une perception normale dans la mesure où la traduction au vrai sens du terme signifie simplement savoir adapter un terme ou une expression à une autre langue pour qu’il soit mieux compréhensible. Par contre, la traduction assermentée ou certifiée n’a rien à voir avec cette méthode classique qui ne nécessite qu’une bonne maîtrise des langues. C’est un travail plus complexe qui demande la rigueur, l’implication et la patience.

Traduction assermentée : une activité réglementée

La traduction assermentée est un processus très sérieux, surtout si le dossier à traiter a des enjeux financiers. Par exemple, lorsque vous êtes une société française et vous voulez réaliser une opération d’affaires en Grande-Bretagne. Dans ce cas, vos collaborateurs peuvent vous demander une traduction certifiée d’un document qui doit être effectuée par un traducteur assermenté. En effet, celui-ci est un professionnel dont ses prestations sont authentifiées par un cachet et une signature. C’est un expert qualifié qui a prêté serment devant le tribunal et dispose d’une expérience qui lui permet d’intervenir dans plusieurs types de dossier. Sa démarche est totalement différente d’un traducteur libre qui en général n’a aucune reconnaissance juridique.

Un processus effectué à partir du document original

Nombreuses sont des personnes qui se posent souvent la question à savoir si la traduction assermentée doit se faire à partir du document original ou d’une copie. Si vous en faites partie, sachez que la traduction se fait évidemment avec le dossier original. Que ce soit un extrait Kbis, un certificat de mariage ou une attestation, il est toujours recommandé de confier le document primaire au traducteur pour qu’il s’acquitte de la tâche. Il existe toutefois des organismes qui acceptent la traduction assermentée à partir d’une copie, mais il faudra avoir l’aval de l’autorité concernée avant de solliciter votre traducteur.

Quand faut-il solliciter l’expertise d’un traducteur certifié ?

Avant de demander un service de traduction certifiée, il est important de savoir s’il est nécessaire. Pour le savoir, vous devez vous adresser à l’administration, l’organisme ou la société avec qui vous avez affaire. Cette demande est essentielle pour deux raisons. Premièrement, la traduction demande un coût important, car l’expert va réunir tous les moyens possibles pour vous garantir une satisfaction totale. Ensuite, le processus de traduction sera très long et peut durer un mois. Donc avant de s’y lancer, il faudra qu’on vous l’exige pour éviter de faire des dépenses inutiles.