Le guide ultime de la chaussette pour homme

Le guide ultime de la chaussette pour homme

Couvrant nos pieds du matin jusqu’au soir, les chaussettes accompagnent notre quotidien tout au long de l’année. Pourtant, les connaissons-nous réellement ?

Une longue histoire…

Les chaussettes pour hommes seraient nées il y a 4000 ans en Syrie. Leur composition a évolué avec le temps : d’abord composées de fourrure, elles prirent ensuite la forme de bandelettes de tissus enroulées autour des pieds. La fin du 16ème siècle vit l’apparition du mi-bas de laine et de soie grâce à l’invention du métier à tricoter. Et c’est au 19ème siècle que la machine à coudre permit au grand public d’acquérir enfin des chaussettes de coton. Avec l’arrivée des fibres synthétiques et des machines à tricoter à grande vitesse, c’est aujourd’hui près de 200 millions de chaussettes qui sont produites chaque année uniquement en France !

Différences fondamentales entre des chaussettes de basse et haute qualité

– La fabrication d’une chaussette haut de gamme prend deux fois plus de temps et est soumise à davantage de contrôles, ce qui justifie son coût en magasin.

– Contrairement à celle bas de gamme, les chaussettes de qualité sont proposées sous toutes les tailles, incluant même les demi-pointures. Cette diversité a évidemment un coût.

– Les chaussettes haut de gamme sont le plus souvent des mi-bas montant jusqu’au bas du genou et masquant les mollets en position assise. Ce surplus de textile justifie là aussi un prix plus haut.

– Les matières utilisées pour la confection des chaussettes de qualité sont supérieures et donc plus rares.

– Les chaussettes haut de gamme font l’objet d’un renforcement discret (tissage plus serré, etc…) ce qui les rend plus résistantes dans le temps.

Quelle matière privilégier pour ses chaussettes ?

Tout dépend de l’utilisation… De par sa résistance et ses propriétés hydrophiles, le fil d’Écosse, un coton traité par mercerisation, est idéal en été. La laine peut se porter aussi bien en hiver qu’en été car elle est thermorégulatrice, anti-odeurs et absorbe efficacement l’humidité. La soie offre les mêmes avantages, mais présente une finesse supérieure. Le lin, de par sa capacité à absorber jusqu’à 30% d’humidité, convient parfaitement aux saisons chaudes. Plus rare, la laine mérinos et le cachemire sont, quant à eux, parfaits pour être portés en hiver.

Les couleurs

Les chaussettes « color-block » (couleur unique) et à motifs s’associent bien avec une tenue décontractée. Les chaussettes blanches conviennent uniquement pour les activités sportives. Donc, pour éviter les fautes de goût, pas de chaussettes blanches au travail ou en soirée !

Les formes

La chaussette se décline sous trois formes : la socquette, la chaussette et le mi-bas. La socquette se porte avec un bermuda, tandis que la chaussette et le mi-bas se portent avec un pantalon.

Derniers conseils…

Les jeans, les slacks beiges et les pantalons gris se marient bien avec des chaussettes aux couleurs vives. En ce qui concerne les pantalons noirs, mieux vaut les associer à des chaussettes sombres. Enfin, il est préférable de porter une cravate et des lacets de chaussures dont la couleur est similaire à celle des chaussettes !