Le marché de l’art: pourquoi investir ?

Le marché de l’art: pourquoi investir ?

Au cours de ces dix dernières années, le chiffre d’affaires du marché de l’art a doublé dans le monde entier. Investir dans l’art c’est réaliser un placement financier, mais c’est aussi réaliser un investissement émotionnel. Lorsque quelqu’un achète une œuvre d’art c’est en règle générale parce qu’il l’aime. Et si une spéculation est en plus possible, ce placement deviendra alors une double satisfaction.

Un marché qui se démocratise

Grâce au fulgurant développement d’Internet, l’art, et le marché de l’art, sont devenus beaucoup plus accessibles qu’il n’y a encore que peu de temps. Dorénavant, la majorité des transactions s’effectue sur la toile. De ce fait, le nombre de vente a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. De plus, on assiste depuis peu à une croissance exponentielle des ventes aux enchères, accessibles sur le net, et parfois médiatisées à l’extrême. Aujourd’hui il est possible, et courant, d’investir dans un bien que l’on n’a même pas vu. Cette hyper accessibilité a permis au marché d’exploser, mais il pourrait bien aussi créer une certaine forme de spéculation déraisonnable.

Au-delà du plaisir de la posséder, une œuvre d’art peut aussi s’avérer être un bon placement financier. D’ailleurs, de plus en plus de banques incitent leurs clients à investir dans ce domaine afin de diversifier leurs placements comme leur patrimoine, et, implicitement, de les sécuriser. D’autre part, la fiscalité liée au marché de l’art est intéressante pour l’investisseur. Grâce à de tels placements, il devient possible de diminuer l’imposition, y compris l’ISF, mais aussi de profiter de quelques avantages fiscaux en terme de succession.

Investir de l’argent dans une œuvre d’art cela ne signifie pas simplement devoir attendre quelques années avant de savoir si le bien acquis a doublé, ou décimé, sa valeur. Il est important de suivre son cours au fil du temps, de se tenir informé de l’évolution du marché, afin de décider au mieux de sa vente ou de sa conservation. D’ailleurs, comme il s’agit là d’un placement qui est aussi émotionnel, il peut parfois s’avérer difficile de se résoudre à s’en séparer. Mais ce type d’investissement peut aussi être envisagé en d’autres termes, comme par exemple le fait de léguer des biens aux futurs héritiers. Depuis toujours, les familles les plus prestigieuses ont laissé des œuvres d’art inestimables à ceux qui leur succèdent.

Acquérir quelques œuvres d’art est de bonne fortune. Tout le monde ne suit pas cette direction, c’est pourtant un type d’investissement auquel nous devrions penser plus souvent. Pour cela, il est conseillé de se tourner vers un cabinet d’avocats en propriété intellectuelle pour éviter toutes mauvaises surprises.