Les grands chantiers du couple et de la famille

Les grands chantiers du couple et de la famille

Mariage, familles recomposées, couples homosexuels, garde d’enfants, place des seniors, budget et fiscalité du ménage… Face aux changements de la cellule familiale qui se sont accélérés ces dernières années, de nouvelles problématiques se mettent en place : elles s’imposent à chacun d’entre nous dans son quotidien, mais aussi aux pouvoirs publics qui doivent adapter, anticiper et orienter les évolutions de la société.

Le mariage, retour en force

Bien que le nombre de mariage ait sensiblement baissé (266 500 en 2007 contre 274 400 en 2006, source INSEE) tandis que le nombre de Pacs a, lui, augmenté, le mariage reste le mode d’union le plus répandu en France. Et pour redonner un « coup de fouet » à cette vieille institution, le Secrétariat d’Etat à la Famille a décidé de mieux informer les couples sur ses tenants et aboutissants.

En effet, il semble que beaucoup de couples qui se décident à « franchir le pas » ne savent même pas que le mariage existe sous plusieurs formes juridiques différentes, et qu’il s’accompagne d’engagements forts stipulés par la loi… On devrait donc assister prochainement à la mise en place de réunions d’information en mairie pour les futurs époux, qui recevront un guide détaillant leurs droits, leurs devoirs, les types de contrats de mariage auxquels ils ont accès, et les possibilités de médiation familiale ou de conseil conjugal qui s’offrent à eux.

SOS familles en détresse

Face à la crise, à la montée du chômage et de la précarité, de plus en plus de familles se retrouvent dans des situations d’urgence, émotionnellement, financièrement et socialement. Pour répondre aux attentes de ces familles, deux types de solutions ont été mis en place :

–    Le numéro 119, auparavant dédié à « Enfance en danger », a été élargi aux « familles en détresse » : crises de couples, violences, accidents, tensions familiales, fugues, les parents ou les enfants en difficulté peuvent appeler ce numéro 24H/24.

–    Un dispositif d’aide aux ménages démunis ou durement touchés par la crise : prime de 150 € pour trois millions de familles, suspension du dernier tiers de l’impôt sur le revenu, mise en place de 20 000 « cartes enfant famille » permettant aux familles à faible revenu d’utiliser le réseau SNCF à prix réduit…

Questions de génération

La population française vieillit de plus en plus, notre espérance de vie rallonge. L’un des grands enjeux de demain sera le service aux personnes âgées, mais aussi la cohabitation entre les générations : en effet, il ne sera bientôt plus rare de voir quatre générations cohabiter dans une même entité familiale. Pour permettre aux « seniors » de rester au contact de leur famille, pour garantir leur logement et leur accompagnement, le Secrétariat d’Etat a prévu la mise en place d’un crédit d’impôt pour les familles qui voudront faire des travaux dans leur logement pour accueillir un parent âgé.