Paris : capitale des formations d’architecture

Paris : capitale des formations d’architecture

Paris, capitale la plus visitée au Monde, est une ville où l’on peut voir une multitude d’infrastructures urbaines tout aussi impressionnantes les unes que les autres. Du moyen-âge à nos jours, en passant par l’époque victorienne, l’Empire et la Révolution, Paris a été le terrain de jeu privilégié des plus grands architectes comme Jean Nouvel, Renzo Piano ou encore Henri Gaudin. Il n’est donc pas étonnant d’y trouver les meilleures formations et les meilleures écoles de formation en architecture.

Pourquoi se former en architecture à Paris ?

La ville de Paris abrite les meilleures écoles d’architecture de France, de l’Europe et même du Monde. Certaines d’entre elles sont centenaires, comme l’École spéciale d’architecture (1865), et ont formé quelques-uns des plus grands architectes que le monde ait connus. Grâce à leur expérience incontestée dans l’univers de la formation d’ingénieurs, ces établissements ont fourni des centaines d’architectes civil et militaire spécialisés dans la conception et la réalisation d’ouvrages de défense, de passage, de transport ou de villégiature. Aujourd’hui, ces écoles dispensent des programmes d’études étalés sur 5 ans permettant d’obtenir soit un Diplôme d’État d’Architecture (DEA), soit Diplôme de Master en architecture (cliquez ici pour en savoir plus).

Choisir Paris comme campus est aussi un rêve pour les candidats en architecture. Certes, l’intégration de ces prestigieuses écoles d’architecture n’est pas simple, mais la capitale française offre un panorama des plus époustouflants en matière d’architecture. Les étudiants trouveront plus aisément des ouvrages à étudier pour leur thèse ou leur soutenance. Ils disposeront également de dispositifs plus élaborés pour compléter les cours dispensés.

Les écoles et les formations d’architecture à Paris

Les établissements ou centres de formation où l’on peut s’inscrire pour des études d’architectures à Paris sont très nombreux. On distingue d’abord les écoles privées comme l’École Nationale Supérieure de Paris, l’Institut Français d’Urbanisme, l’Institut de Politique de Paris, Créapole, l’École Nationale des Ponts et Chaussées, etc… Puis, il y a les offres de formations universitaires de Paris VIII Vincennes, de Saint-Quentin-en-Yvelines ou de Nanterre.

Les candidats peuvent opter pour un bac + 3 comme le DEEA (diplôme d’études en architecture), diplômes avec lesquels ils peuvent déjà travailler dans le milieu en tant qu’employés techniques ou se réorienter vers d’autres filières. Ceux qui poursuivent jusqu’en bac +5 avec un DEA ou un Master peuvent déjà exercer le métier en tant que salariés d’une agence ou d’un bureau d’études.

Ces formations longues professionnalisantes peuvent encore être complétées par des formations de sur un an. A bac +6, on peut obtenir par exemple, une habilitation à la Maîtrise d’œuvre en son Nom Propre permettant aux architectes de créer leur propre entreprise ou de travailler en tant qu’indépendant.

Il est même encore possible d’aller plus loin en choisissant des formations de perfectionnement à bac +8 qui débouchent sur le diplôme de Spécialisation et d’approfondissement en Architecture (DSA) et qui permettent de se spécialiser dans les ouvrages majeurs du patrimoine ou du marché public. A bac 8, les étudiants peuvent aussi obtenir le diplôme propre aux Écoles d’architecture (DPEA) qui peuvent alors travailler sur des ouvrages plus pointus en milieu urbain ou dans l’architecture navale, spatiale, etc….