Satisfaire des besoins urgents avec un petit crédit

Satisfaire des besoins urgents avec un petit crédit

Les particuliers pensent des fois que le crédit à la consommation ne finance que des grands projets. Détrompez-vous, car les établissements de crédit mettent à votre disposition le petit crédit pour des projets n’exigeant pas un budget important ou du moins conséquent. Eh oui, ce financement de faible montant est là pour dépanner vos petits besoins du quotidien voire vos besoins urgents.

… En cas d’inexistence d’épargne

Les ménages, qui ne reçoivent chaque fin du mois qu’un faible salaire, ne peuvent pas épargner bien qu’ils le souhaitent au fond d’eux. Et, lorsqu’arrive un moment où quelques choses d’imprévus comme la maladie, la perte d’emploi, la séparation ou d’autres difficultés se passent dans leur vie, ils ne savent pas comment s’y prendre. Arrêtez de vous en soucier, car le petit crédit est là justement pour vous dépanner au cas où votre budget ne permet qu’une faible marge de manœuvre.

Les particuliers peuvent ainsi réaliser leurs petits désirs de consommation, même sans économie, tout en étant obligés de payer en retour des mensualités fixes. Les taux d’intérêt débiteur des petits crédits sont souvent très élevés, généralement supérieurs à 15% pour une somme allant de 500 à 6 000 euros. Il peut être accordé par les établissements de crédit même si le débiteur n’a qu’une faible ressource. Pour empocher un petit crédit à taux attractif, il ne faut pas oublier d’avoir recours à un simulateur de credit en ligne. Il faut tout simplement spécifier dans le formulaire le type de projet à financer, le montant sollicité…

Attention toutefois à une mauvaise utilisation

Voilà, vous êtes maintenant au courant des fonctionnalités de petit crédit, mais ce qu’il faut éviter à tout prix c’est d’avoir recours à ce type de financement pour régler vos anciennes dettes. Si jamais, tel est le cas, vous courrez tout droit à une spirale infernale de la dette c’est-à-dire au surendettement. Or, ceci peut nuire à vos images vis-à-vis des établissements financiers, car vous seriez souscrit au Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (Ficp) de la Banque de France. C’est le motif numéro 1 incitant n’importe quel établissement financier à vous refuser un crédit.