Peut-on tout vendre dans une brocante ?

Peut-on tout vendre dans une brocante ?

Entre le grand ménage de printemps et le retour des beaux jours, vient la saison des brocantes ! Que vous souhaitiez vous débarrasser de ce dont vous ne vous servez plus et qui s’entasse dans votre cave, ou bien que vous cherchiez la perle rare et vintage, il est certain que vous trouverez de quoi vous occuper dans les brocantes.
Mais saviez-vous qu’on ne peut pas tout acheter ni vendre dans une brocante ?

Les objets interdits de vente et d’achat en brocante

Ainsi, on dénombre nombre d’objets qu’il est proscrit de proposer ou d’acquérir dans ces manifestations. Evidemment, le commerce de substances illicites demeure interdit. Mais d’autres objets sont un peu plus surprenants.

La nourriture et la boisson

Ainsi, il est formellement interdit de proposer de la nourriture ou de l’alcool lors de ces évènements. Seuls les commerces possédant une autorisation en ont la possibilité. C’est le cas des camions de pizzas ou des food trucks par exemple. Mais en tant que particulier, oubliez tout de suite l’idée de proposer des grillades aux passants au moment du déjeuner !

Pour des raisons sanitaires, il en effet interdit de proposer de la nourriture sans être autorisé à le faire. L’alcool est lui aussi prohibé sur ces manifestations afin d’éviter les débordements.

Les animaux

Il n’est pas rare de croiser une caisse remplie d’adorables chatons attendant de trouver une nouvelle famille lors des brocantes. Pourtant, cela est totalement illégal.
Les animaux ne peuvent en réalité être proposés à la vente que lors de foire aux animaux, leur étant consacrées.

Fait notable : la vente d’animaux empaillés est également prohibée ! Oubliez vos trophées de chasse à la maison !

Les objets pouvant s’avérer dangereux

Les armes à feu ne peuvent pas être proposées lors des vide-greniers. De même, les armes blanches présentant des risques en sont bannies. Le but est en effet d’éviter que quelqu’un ne se blesse, notamment les jeunes enfants qui peuvent avoir envie de toucher à tout ce qui se trouve à leur hauteur.

Les objets à caractère politiques ou religieux

Toujours dans le but d’éviter que la fête ne dégénère, les objets à caractère religieux ou politiques sont proscrits. Les livres, tableaux ou autres objets aux orientations ostentatoires peuvent conduire l’exposant à de graves amendes. De ce fait, un exposant originaire de Moselle ayant proposé à la vente le portrait d’un dictateur a été sévèrement réprimandé par les forces de l’ordre présentes sur place.

Les risques liés à la vente de produits interdits

Dans certains cas, vendre des objets interdits peut conduire à une peine d’emprisonnement, en plus d’une amende. Dans le cas énoncé ci-dessus, l’exposant encourait 5 ans de prison et 45 000€ d’amende. En toute logique, mieux vaut donc éviter de proposer à la vente des éléments interdits !

D’autant plus que certains évènements spécifiques existent : ainsi les foires aux chiots permettent de trouver de gentils maîtres aux canidés, en toute légalité. De même, les bourses militaria sont dédiées à l’univers militaire.

Pour connaître les dates des brocantes, vide-greniers et autres manifestations de ce type, y compris les foires dédiées, vous pouvez consulter le Calendrier des Brocantes.
En savoir plus : calendrier-des-brocantes.com.