Quelle lame choisir pour sa scie sauteuse ?

Quelle lame choisir pour sa scie sauteuse ?

La scie sauteuse est utilisée dans de nombreux travaux (menuiserie, construction, rénovation…). Pour couper sans bavure un plan de travail, un PVC, du bois, du parquet, du plastique ou des métaux tendres tels que l’aluminium, il est capital de bien choisir sa lame de scie sauteuse. Ce choix s’opère en fonction des principales caractéristiques de la lame (emmanchement, matière, denture, longueur) de votre scie sauteuse, ainsi que de l’utilisation que vous voulez en faire.

À chaque matériau, sa lame de scie sauteuse

Nous vous donnons ici quelques informations qui vous aideront dans le choix de la lame de scie sauteuse la plus appropriée au matériau et à la découpe que vous voulez réaliser.

  • Pour le bois : de dureté moyenne et relativement souple, une lame en acier au carbone HCS est parfaite pour une découpe nette et franche du bois. De plus, elle permet une évacuation rapide des copeaux. Selon votre utilisation, vous aurez le choix entre une lame à denture moyenne, une lame à denture grossière, une lame à chantourner et une lame à denture renversée.
  • Pour le métal : utilisez une lame en acier rapide HSS si vous souhaitez découper des métaux ferreux ou non ferreux. Vous pouvez également opter pour une lame bimétal. Elle offre une certaine résistance dans la coupe et une souplesse dans la progression. Il faut noter que les lames pour métaux possèdent une fine dentelure qui permet une découpe progressive et une préservation de la vitesse de course.
  • Pour le verre, le carrelage et les autres céramiques : à la fois durs et cassants, ces matériaux nécessitent une attention particulière lors de la découpe. La vitesse de course doit être réduite entre 500 à 1000 courses/minute. Une lame en concrétions de carbure de tungstène est la mieux adaptée pour cette catégorie de matériaux. Grâce à ses arêtes coupantes revêtues de grains de carbure et à sa résistance à la chaleur provoquée par les frottements, cette lame assure la découpe des matériaux durs.

Bon à savoir !

Pour bien choisir votre lame de scie sauteuse, il est préférable de faire des essais. Cela vous permettra de déterminer à coup sûr le bon choix de lame, ainsi que les bons réglages. Une lame performante mal choisie ne vous sera d’ailleurs d’aucune utilité.

Le découpage des courbes et des formes en carreaux à l’aide de pinces coupantes et de scies à baguettes en céramique est lent et provoque beaucoup de casse de carreaux.

Pour la coupe de carreaux, utiliser des lames spéciales à grain carbure sans dents. Pour les carreaux minces, appliquer fréquemment de l’eau pour lubrifier la coupe de la scie. Pour les carreaux plus épais, il faut lubrifier la coupe de la scie avec de l’huile de coupe.

Pour réduire au minimum la casse des carreaux, il est impératif de serrer fermement la tuile et de tenir fermement la scie sur la tuile pour contrôler les vibrations de la scie et de la lame. Évitez de marquer la tuile en appliquant du ruban-cache sur le sabot de la scie. Allez-y lentement, en utilisant des coupes courtes pour enlever les déchets et faciliter la lame dans le virage.

Il faut utiliser de préférence une vitesse réduite pour la découpe des métaux ferreux, ainsi que de l’huile de coupe. Cela vous évitera de bleuir la lame. Par ailleurs, faites attention à ne pas surdimensionner la longueur de la lame. Cela peut occasionner des risques pendant vos découpes.

Enfin, vous savez maintenant quoi faire pour choisir la bonne lame de scie sauteuse ! Si vous souhaitez comparer les différents modèles de scie sauteuses, c’est par ici.