Les secteurs d’activité utilisant la salle blanche

Les secteurs d’activité utilisant la salle blanche

Une salle blanche est un univers clos au sein duquel l’atmosphère est contrôlée notamment la température, l’hygrométrie mais aussi le nombre de contaminants. Les consommables et équipements doivent être adaptés à cet environnement comme ceux sur le site conformat.com. Des contraintes totalement indispensables dans certains secteurs d’activité. Voici lesquels.

L’utilité d’une salle blanche dans l’industrie de la santé

Si vous travaillez dans le secteur pharmaceutique, dans les dispositifs médicaux comme les prothèses, les implants…, dans la cosmétique ou la chimie fine, vous devez travailler dans une salle propre afin de vous conformer aux recommandations des BPF présentées sur ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bonnes_pratiques_de_fabrication
Elles classent les niveaux de propreté que vous devez respecter en fonction de votre activité. Le but est d’éviter tout risque de contamination d’un produit par un autre mais aussi tout problème de confusion cause des étiquetages et d’identification des composants.

Le secteur hospitalier

L’utilisation d’une salle blanche est indispensable pour les blocs opératoires, les salles de réanimation, les chambres aseptiques mais aussi les pharmacies hospitalières et les laboratoires de recherche. On comprend aisément que les contaminations ne peuvent être admises dans ce type de lieu pour la santé des patients.
Ce type de salle est indispensable pour le secteur hospitalier afin de se conformer à la norme NF S 90-351 qui régit l’installation et la maintenance des zones propres dans tous les établissements de santé.

Le secteur agroalimentaire

Le but de l’agroalimentaire est de transformer les matières premières qu’elles soient issues de l’agriculture, de l’élevage ou de la pêche afin de fabriquer des produits alimentaires. Tout le monde est ainsi concerné par ce secteur.
Les professionnels doivent veiller à ce que les produits ne subissent pas de contamination. Utiliser une salle blanche pour les stocker empêche qu’organismes pathogènes apparaissent et se développent. Cela empêche aussi tout risque de contamination par l’Homme.
Les contraintes de stockage et transformation diffèrent d’un produit à l’autre. Votre salle propre doit permettre de les prendre en compte. Ainsi, les systèmes de traitement de l’air doivent s’adapter à des températures basses et à un degré d’humidité élevé.

Le secteur des technologies de pointe

On peut regrouper dans cette catégorie tout ce qui a attrait à l’aéronautique, au spatial, au nucléaire, à la micromécanique ou encore aux microélectroniques. Comme expliqué sur cette page, les salariés travaillent sur des pièces de très petites tailles de l’ordre du micromètre. La moindre poussière qui viendrait se mettre dessus pourrait endommager tout leur travail. L’air doit être filtré pour éviter qu’il y ait des poussières et éliminer les risques de contamination.

Le secteur de la biotechnologie

Dans les laboratoires de sécurité biologique, la thérapie génique ou l’animalerie, les professionnels ont obligation de se doter d’une salle blanche. La particularité de ce secteur est de devoir se protéger de tout risque de contamination vers l’extérieur à cause de contaminants qui peuvent s’avérer dangereux. La maîtrise de toute contamination revêt donc un caractère très important.

D’autres secteurs

La peinture automobile, la mécanique de précision, la transformation des plastiques ou du caoutchouc, la verrerie, la fabrication et la décontamination de tous les produits et équipements pour une salle propre sont des secteurs où la mise en place d’une zone propre est indispensable.
Dans le secteur automobile par exemple, ce sont les ateliers de peinture des constructeurs qui se sont dotés de ce type d’équipement. Cela leur permet de réduire le taux de défaut de manière significative. L’usine Citroën de Rennes a été la première à s’en équiper en créant deux tunnels propres de 180 m chacun et à constater les bienfaits de ce système.