Insertion et reconversion des sportifs de haut niveau

Insertion et reconversion des sportifs de haut niveau

La vie d’un sportif de haut niveau ressemble à une équation à plusieurs inconnues. Si elle peut être très intense et enrichissante, notamment au niveau des compétitions et des titres collectifs et individuels, une carrière sportive peut également être aussi courte qu’imprévisible ! Une lente descente aux enfers à la suite d’une longue série de contre-performances, une blessure inattendue ou encore une pathologie détectée un peu plus tard peuvent soudainement mettre fin à une carrière sportive. Si ce ne sont pas ces circonstances plutôt indésirables, les sportifs de haut niveau se voient contraints d’arrêter leur activité sous le poids de l’âge. Que devient-on par la suite ? Afin de ne pas nourrir quelques regrets après sa carrière, il est important de décider de son futur au présent et penser à sa reconversion professionnelle pendant qu’on est encore au sommet de son art.

Fin de carrière, source d’anxiété voire de dépression pour les sportifs

C’est presque devenu une situation ordinaire : après leurs différents sacres, plusieurs athlètes de haut niveau se retrouvent dans l’impasse ou broient du noir lorsque vient le moment de dire adieu à la compétition. Ils se retrouvent donc la plupart du temps dans le doute, ne sachant pas quoi faire de leur nouvelle vie. La question sur la reconversion des sportifs n’est pas vraiment une situation nouvelle, et selon l’ancien rugbyman Serge Simon, aujourd’hui médecin, un sportif de haut niveau doit faire face à une triple crise après l’arrêt de la carrière. Primo, au niveau physique, car le rapport au corps n’est plus le même. Secundo, on remet en cause l’utilité du corps, prédestiné depuis l’adolescence à enchaîner les performances sportives. Enfin, la dernière crise est identitaire, car après avoir mis fin à leur carrière, beaucoup de sportifs deviennent anxieux, certains même tombent en dépression au moment d’entamer une nouvelle vie.

Reconverti dans un secteur d’activité particulier dont il maîtrise plus ou moins les ficelles, le sportif ou toute personne impliquée dans l’organisation des compétitions de sport (entraîneur, arbitre, président de club…) est parachuté dans un nouveau monde dans lequel il n’a que très peu de repères. C’est aussi une nouvelle vie financière pour lui : hormis les stars qui peuvent tirer profit de la manne publicitaire, entreprendre une nouvelle activité après sa carrière est indispensable pour des raisons généralement financières. Car en dépit des grosses rémunérations qu’ils perçoivent, très peu de sportifs de haut niveau peuvent se permettre le luxe d’arrêter précocement leur activité.

Des dispositifs accessibles pour faciliter la transition professionnelle

Le mal est bien réel, et il est récurrent. Toutefois, il existe des dispositifs pour accompagner les différents acteurs du monde sportif dans leur processus de reconversion professionnelle. C’est notamment le cas avec certaines fédérations sportives qui proposent des cursus de formation favorables à la reconversion. Encadrer les jeunes en espérant exercer le métier d’entraîneur dans le haut niveau ? Investir dans le monde des affaires ? Devenir consultant sportif ? C’est désormais à vous de jouer !