Restructurer ses dettes avec le réméré

Restructurer ses dettes avec le réméré

Nombreuses sont les personnes qui se trouvent être dans des situations d’endettement pour différentes raisons. Ils s’engouffrent donc dans un cercle infernal où ils accumulent prêt sur prêt bancaire si bien qu’à la fin ils ne trouvent plus de recours pour s’en sortir. Au vu de ses milliers de dossiers en situation de surendettement, il y a une dernière alternative qui s’offre à ces débiteurs : la vente à réméré immobilier.

Le principe d’une vente à réméré immobilier

En guise de définition, nous allons utiliser des termes connus des communs des mortels. La vente à réméré immobilier est le fait de vendre son bien immobilier pour pouvoir rembourser l’ensemble de ses dettes et stabiliser sa situation financière. Aussi appelé vente avec faculté de rachat, le réméré permet au vendeur et donc au propriétaire du bien immobilier de racheter son bien une fois qu’il aura réglé sa situation. Ceci étant, la vente à réméré ne constitue pas en une obligation envers le vendeur de racheter ce bien vendu. Ce type de réméré est spécialement adressé aux personnes qui se trouvent dans l’incapacité justifiée de rembourser leur prêt et possédant un bien immobilier pour y parvenir. La première étape commence par l’évaluation du bien. Ce dernier est effectué par un créancier qui fait le calcul entre la valeur du bien et le montant total des dettes du débiteur. Si le montant des dettes ne dépasse pas les 70% du prix de vente du bien alors la vente à réméré peut être entamée. Durant la durée du contrat entre l’investisseur et le vendeur, l’ancien propriétaire peut occuper la maison contre le paiement d’indemnité de logement. A la fin du contrat, le vendeur peut racheter son bien en présentant les justificatifs de l’assainissement de sa situation financière. Dans le cas contraire, l’investisseur devient le propriétaire exclusif du bien immobilier et l’ancien proprio doit quitter la propriété.

S’armer de vigilance dans une vente à réméré

Pour ne pas sortir perdant dans une telle situation, il faut faire attention aux petits détails durant la procédure de la vente avec faculté de rachat. C’est pour cette raison qu’il faut toujours prendre un notaire pour qu’il puisse défendre au mieux vos intérêts. En effet, dès l’établissement du contrat entre votre investisseur et vous, il faut que vous vous entendiez sur le prix de rachat si jamais cela diffère du prix de vente ainsi que le montant des indemnités de logement.