Santé et sport : conseils pour courir en hiver

Santé et sport : conseils pour courir en hiver

Il est dans vos habitudes de commencer votre journée avec un petit jogging ? Vous avez tout à fait raison puisqu’il est indispensable de pratiquer une activité physique régulière pour garder une bonne santé et se mettre en pleine forme pour affronter la journée.

Même si les grands froids hivernaux qui commencent à pointer le bout de leur nez ne vous découragent en rien à casser votre routine, il est important de prendre vos précautions. En effet, le froid peut causer des soucis de santé, mais aussi des blessures. Retrouvez dans ce guide quelques conseils pour les éviter.

Bien s’équiper

Pour lutter contre le froid qui favorise les risques d’attraper des maladies virales et d’avoir des blessures, il est important de s’habiller correctement en portant des sous-vêtements techniques. Une première couche qui permet une transpiration continuelle. Une deuxième couche qui agit comme un isolant contre la température froide. Une dernière couche qui vous protège contre la pluie ou la neige froide. Pour le bas du corps, enfilez simplement des collants.

Si vous faites du canicross, n’oubliez pas de protéger les pattes de votre chien avec des bottines adaptées. Il est aussi conseillé d’apporter un boitier anti-aboiement pour éviter de déranger vos voisins lorsque vous faites vos pauses dans les parcs.

Pour être totalement à l’aise sous le froid, n’oubliez pas de protéger les extrémités de votre corps (tête, mains, pieds) avec des accessoires adaptés comme le bonnet, les gants, les sous-gants ainsi qu’une écharpe. Prévoyez par la même occasion une paire de baskets d’une pointure supérieure puisque vous allez protéger vos pieds avec des chaussettes épaisses.

Se préparer correctement

Si lésinez toujours sur les exercices d’échauffement, c’est le moment de prendre les bonnes habitudes. En effet, les muscles et les articulations devenus raides par le grand froid doivent gagner en souplesse pour faciliter la coordination des mouvements et ainsi éviter les blessures. En même temps, le cœur doit aussi être préparé à l’effort pour avoir une bonne endurance.

Par ailleurs, il est important de savoir que le sport à jeun favorise l’hypoglycémie pendant les temps froids. Aussi, il est conseillé de ne jamais courir à l’extérieur le ventre vide. Prenez votre repas au moins 2 heures avant votre jogging pour vous assurer que la digestion soit bien terminée. Sinon, prenez un petit encas facile à digérer comme une barre de céréale, des fruits secs ainsi qu’une boisson chaude qui va réchauffer le corps. Pour un effort physique soutenu pendant l’hiver, prenez soin d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche.

Adopter les bonnes techniques

Faire un footing en hiver ne s’improvise pas. Au fur et à mesure que vous allez courir, la température que vous ressentez sera plus basse que celle prédite par la météo. C’est dû au simple phénomène du « refroidissement éolien » : plus vous courez vite, plus le vent paraît comme soufflant fort et plus la température ressentie paraîtra plus faible. Si possible, organisez le retour de votre course à pied de façon à tourner le dos au vent.