Tout savoir sur la Ventilation par insufflation

Tout savoir sur la Ventilation par insufflation

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet de renouveler l’air vicié dans la maison. Elle se décline sous différentes formes sur le marché, mais pour lutter contre l’humidité à l’intérieur de la maison, principalement dans les pièces humides, il est conseillé d’utiliser la ventilation par insufflation. Tout comme la VMC, elle permet de recycler et d’assainir l’air à l’intérieur d’un logement. Toutefois, elle fonctionne à l’inverse des VMC classiques.

Ventilation par insufflation : comment fonctionne-t-elle ?

La ventilation par insufflation a le même but que la VMC simple flux : renouveler l’air à l’intérieur du logement. Le point qui la différencie des autres VMCest son principe de fonctionnement. En effet, c’est tout le contraire de celui d’une VMC classique. Si cette dernière extrait l’air des pièces humides, la ventilation mécanique par insufflation (VMI) envoie de l’air neuf au logement. Sa spécificité réside dans le fait que l’air diffusé dans les différentes pièces du logement est filtré, préchauffé entre 15°C et 18°C, et déshumidifié.

La VMI évacue ainsi vers l’extérieur l’air vicié à travers les bouches de sortie installées généralementdans les pièces humides (salles de bain, toilettes, cuisine, etc.). Il est à noter que les bouches d’insufflation qui renouvellent l’air du logement sont installées dans les pièces à vivre (salon ouchambres).

Certains types de VMI sont hygroréglables et ne fonctionnent qu’à un certain niveau d’humidité. Par ailleurs, il est possible de régler le débit d’air en fonction du taux d’humidité se trouvant à l’intérieur du logement.

Grâce à son système de filtration, les occupants bénéficient de l’air pur et sain étant donné que le filtre empêche les pollens, les acariens, les fumées et même les odeurs de pénétrer dans les pièces. Ne disposant pas de gaines, la VMI est la solution idéale pour la ventilation dans une rénovation.

Bien qu’elle soit facile à installer, il est préférable de faire appel à un professionnel qui va s’assurer de l’installation de votre ventilation et qui pourra par la suite se charger de l’entretien de l’appareil.

Avantages et inconvénients de la ventilation par insufflation

Si la mise en place d’une ventilation présente divers avantages, elle montre néanmoins certains inconvénients. Parmi ses nombreux avantages, la VMI a peu de gaines ou ne dispose pas du tout de gaine, facilitant ainsi son installation.

Grâce à l’air préchauffé, diffusé dans les différentes pièces, la mise en place de ce matériel permet de réaliser une économie d’énergie. En effet, durant son fonctionnement, il n’occasionne aucune déperdition de chaleur. Ceci permet de lutter efficacement contre l’humidité des murs et la condensation sur les fenêtres.

Un des avantages de la VMI réside dans son boitier de commande permettant d’adapter le fonctionnement de l’appareil selon la situation à l’intérieur du logement. Elle donne ainsi la possibilité aux occupants de changer le débit d’air insufflé ainsi que la température du préchauffage et du taux d’humidité de l’air entrant. Dans le cas d’une rénovation, les travaux de sa mise en place se trouvent facilités étant donné qu’il n’y a plus de gaine à encore installer.

La ventilation par insufflation présente néanmoins quelques inconvénients, notamment au niveau de son prix et de la limite de son efficacité. En effet, son coût élevé est principalement dû au préchauffage électrique dont il est doté ainsi que le tarif de son installation qui y est inclus.

De plus, l’achat d’une deuxième ventilation sera indispensable lorsque la surface de l’habitation dépasse les 500m2 ou qu’elle comporte des étages.