Assurance jeune conducteur : comment bien la choisir ? 

Assurance jeune conducteur : comment bien la choisir ? 

Vous êtes nouveau conducteur et envisagez d’acheter votre première voiture ? Les trois premières années de conduite représentent un coût assez élevé. Ceci s’explique par l’absence d’expérience de conduite qui représente alors un risque plus important, dont les assurances … S’assurent ! Oui mais voilà, lorsque l’on est jeune conducteur, nos moyens financiers ne sont eux, pas très importants. Payer une assurance plus cher car l’on est novice représente alors un réel désavantage.

Voyons ensemble comment choisir son assurance en tant que jeune conducteur pour s’orienter vers l’assureur le plus avantageux.

Conduite accompagnée et assurance auto jeune conducteur.

Dans un premier temps, il vous faut savoir que le prix de votre assurance auto jeune conducteur diminuera de 50% les 3 premières années si vous avez passé votre permis avec la conduite accompagnée ( AAC ). En effet, les assureurs jugent, et à juste titre, que votre expérience en tant que conducteur accompagné vous a permis d’acquérir plus de réflexes et donc plus d’habilité sur la route grâce à vos heures de conduite supplémentaires. D’après une étude, les conducteurs ayant suivi une formation AAC pour leur permis de conduire auraient alors 5 fois moins de risques d’accidents que les jeunes conducteurs issus de la filière classique. 

Ainsi, la surprime de votre assurance auto la première année sera de 50% pour l’AAC contre 100% pour la filière classique, 25% au lieu de 50% la deuxième année et 12,5% au lieu de 25% la troisième année. Cette surprime disparaît au bout de ces trois ans, mais le bonus / malus s’applique quant à lui dès la fin de la première année de votre contrat d’assurance. Cela fonctionne ainsi si vous n’avez pas eu d’accident responsable au cours de ces trois ans.

Le choix de la voiture pour l’assurance auto.

Le choix de votre voiture pour votre assurance auto jeune conducteur est décisif pour le montant de votre contrat. En dehors des spécificités du profil du conducteur, le choix du véhicule va influencer le tarif à payer pour l’assurer. En vu du pourcentage de risque d’un jeune conducteur, assurer un véhicule haut de gamme sera alors beaucoup plus onéreux. Les critères pris en compte par les assureurs sont : l’âge de la voiture, sa marque et son prix d’achat, ainsi que sa puissance fiscale.

Afin de réduire au maximum le montant de votre assurance, optez alors pour un véhicule d’occasion peu récent et de faible valeur, ainsi que de faible puissance fiscale ; favorisez donc les moteurs essences pour votre premier véhicule.

Choisir son assurance auto jeune conducteur.

Notre conseil sera de vous orienter vers une garantie au tiers, car le montant annuel de celle-ci sera nettement moins élevé qu’une garantie tous risques.

Il peut alors être judicieux de négocier les garanties supplémentaires ainsi que le montant de vos franchises si vous êtes amené à utiliser régulièrement votre véhicule.

Par ailleurs, beaucoup de jeunes conducteurs se tournent vers les mêmes assurances que leurs parents pour leur contrat afin d’obtenir des tarifs préférentiels au vu du nombre d’assurés de la même famille. Or, ceci est parfois un peu piégeux, car vous n’obtenez bien  souvent pas le meilleur prix qui soit, pour les mêmes garanties proposées par un autre assureur. Faire un devis pourra donc être un support et servir de référence, mais il est vivement conseillé de comparer les prix des différentes assurances afin d’être sûr de contracter la meilleure tarification qui soit, avec les meilleures garanties possibles.

Afin de gagner du temps et d’être sûr d’opter pour l’assurance la plus avantageuse, n’hésitez pas à réaliser une estimation via un comparateur auto en ligne. Ainsi, vous êtes assuré de bénéficier du meilleur rapport garantie / service / prix qui soit. Définissez clairement le profil du jeune conducteur et les garanties souhaités pour obtenir le devis qui répond à tous vos besoins. 

Bonne route !