Comment empêcher son chien d’aboyer ?

Comment empêcher son chien d’aboyer ?

Parfois, lorsque votre chien aboie pour une raison valable, les solutions les plus simples fonctionnent. Mais si l’aboiement est pour lui une activité distractive comme une autre, ces solutions de facilité ne peuvent pas toujours y faire grand-chose. Heureusement, les dresseurs et les comportementalistes canins proposent plusieurs recommandations pour gérer les cris de votre chien.

La démotivation

Selon les dresseurs, il est possible de faire arrêter l’aboiement de votre chien, mais de manière temporaire. La récompense est une solution qui fonctionne. Cependant, s’il n’est plus récompensé pour son silence, il se remettra à aboyer.

Pour apprendre à votre chien d’arrêter complètement d’aboyer est de lui inculquer la nature dérangeante de ses aboiements. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un boitier anti-aboiement qui réagit instantanément à tout clabaudage et autre cri de votre animal à quatre pattes.

Les exercices

Si votre chien aboie à tout bout de champ, il se peut qu’il s’ennuie. En effet, votre animal de compagnie est peut-être lassé de se retrouver dans le jardin à rester cloitré dans sa clôture sans pouvoir se promener. Il se peut qu’il ne soit pas suffisamment fatigué pour arrêter d’aboyer. Dans ce cas, faites-lui faire des exercices, que ce soit physique ou mental. Un chien qui n’a pas beaucoup d’énergie à aboyer ne le fera pas, peu importe les stimuli qui se présentent à lui.

Pour que votre chien fasse des exercices, vous pouvez le confier à un promeneur qui le fera le tour du quartier ou l’emmènera dans le parc pour aller jouer. C’est également une solution assez simple qui vous évite d’avoir les voisins sur le dos à cause des aboiements de votre compagnon.

La socialisation

Dans certains cas, si votre chien aboie, c’est parce qu’il voit des personnes passer devant votre propriété. C’est un réflexe qui se produit uniquement lorsqu’il cherche à protéger son territoire des intrus, y compris les passants dans la rue.

Les cyclistes, les enfants à trottinette, le facteur, le chat du voisin, un autre chien… pour votre chien, il s’agit de potentiels dangers pour son territoire. Afin de l’aider à comprendre le contraire, vous pouvez faire appel à un comportementaliste et un dresseur qui inculquera à votre animal de compagnie la socialisation. Il apprendra notamment à interagir avec d’autres personnes et d’autres animaux sans aboyer.

Les jouets

Les jouets sont des distractions pour les chiens. Les aboiements du vôtre peuvent être évités si vous lui donnez le moyen de s’amuser pour qu’il se détourne des autres stimuli.

Si votre chien reste dans la maison pendant que vous êtes au travail, délimitez son espace pour éviter qu’il ne fasse des dégâts dans votre intérieur en jouant avec ses jouets. S’il reste à l’extérieur, installez-le dans une cour clôturée par du grillage anti-fugue.

L’indifférence

Il arrive que des chiens aboient parce qu’ils ont besoin d’attirer l’attention de leur maître. Si c’est le cas pour votre animal de compagnie, adoptez un comportement d’indifférence. Ignorez complètement ses aboiements pour lui faire comprendre que vous n’êtes pas sensible à ses aboiements. En même temps, dès qu’il arrête d’aboyer, donnez-lui une friandise qu’il considèrera comme une récompense pour son silence.