Comment fonctionne un pot d’échappement ?

Comment fonctionne un pot d’échappement ?

L’échappement d’une voiture est l’organe qui permet d’évacuer à l’extérieur les gaz de combustion par le biais des soupapes situées vers l’arrière. Il joue le rôle d’isolant et d’anti-polluant, car son fonctionnement permet d’éviter au conducteur, ainsi qu’aux passagers l’inconfort causé par la fumée et la sonorité. De plus, de par ses composantes et sa forme, il a un impact important sur la puissance, l’ergonomie et le son du moteur.

Quelles sont les fonctions d’un pot d’échappement ?

Concrètement, le pot d’échappement fait partie des principales pièces permettant le bon fonctionnement du moteur. Il a pour première mission d’évacuer les gaz produits par la combustion. Ainsi, c’est un organe collecte les gaz à la sortie des cylindres de manière à les amener à l’extérieur du véhicule.

Outre  le fait de pouvoir maîtriser la combustion, c’est un élément important pour contrôler la vitesse des gaz d’échappement. De ce fait, un pot d’échappement long donnera plus de puissance au véhicule à l’inverse d’une ligne d’échappement courte. Il tient aussi un rôle important sur l’émission de bruit. En effet, c’est un élément qui permet de réduire les bruits de combustion produits par le moteur.

Enfin, de nos jours, les pots d’échappement sont conçus limiter le rejet de gaz et de particules polluants afin que les véhicules émettent moins de gaz carboniques.

De quoi est composé un pot d’échappement ?

Dans une société qui se soucie beaucoup plus de l’environnement, les systèmes d’échappements sont aujourd’hui plus évolués. Ainsi, le système d’évacuation des gaz d’un véhicule joue un rôle dans la gestion de la pollution. En effet, les gaz échappement de moteur, en particulier ceux de source d’énergie diésel, sont classés cancérigènes par le Centre international de Recherche sur le Cancer et l’OMS depuis 2011.

C’est aussi un élément de la voiture qui pèse sur la puissance et l’ergonomie du moteur. Du coup, le pot d’échappement d’un véhicule moderne est complexe, car il est composé de diverses pièces et d’engrenages permettant d’améliorer la performance, la sonorité et  la qualité chimique des gaz.

Le système d’échappement est constitué de plusieurs éléments permettant d’assurer toutes ses fonctions :

  • Le silencieux : réduis au maximum les bruits de combustion générés par le moteur. Il se situe en sortie de ligne d’échappement.
  • Le filtre à particules : limite l’émission de particules polluantes et de calamine. Il les stocks et les élimine grâce à la postcombustion.
  • Le catalyseur : transforme les polluants en gaz moins nocifs pour contribuer à la préservation de la planète et de la santé.
  • Le tube de liaison : amortis les mouvements entre la caisse et le moteur. Il est généralement composé de plusieurs parties qui s’emboîtent les unes aux autres.
  • Les capteurs électriques : analysent et mesurent la pression ainsi que le taux d’oxygène du pot d’échappement. Des informations transmises au calculateur de la voiture qui pourra ainsi les synthétiser afin d’adapter le temps d’injection.
  • Le collecteur : récupère les gaz de combustion à la sortie des cylindres.
  • Le conduit d’échappement : relie tous les éléments du système d’échappement, et permets de faire sortir les gaz en fin de parcours.