Entretien VMC sans professionnel : ce qu’il faut savoir

Entretien VMC sans professionnel : ce qu’il faut savoir

Il est vrai qu’entreprendre soi-même les travaux d’entretien de son propre VMC est une démarche économique. Pour pouvoir s’y prendre correctement, il est important de considérer certains paramètres clés. Ces derniers ne doivent pas être négligés pour ne pas risquer d’endommager le système de ventilation.

La fréquence idéale pour entretenir un équipement de ventilation

L’entretien d’une VMC doit se faire régulièrement pour être efficace. Ainsi, le propriétaire est tenu de vérifier l’état de l’appareil une fois tous les trimestres. Cette inspection consiste également à nettoyer les bouches d’extraction. L’expert recommande fortement d’utiliser uniquement l’eau et un produit dégraissant.

Par contre, la vérification des filtres est censée être réalisée tous les ans. Par ailleurs, recourir aux services d’un professionnel qualifié est obligatoire une fois tous les dix ans. Pour en savoir plus, il est judicieux de se rendre sur le site https://vmc-vandamme.be/.

Les éléments à prendre en compte pour nettoyer les gaines et les conduits de la VMC

Même si le nettoyage de cet appareil est réputé pour être simple, certains points doivent être pris en considération. Avant de manipuler le système de ventilation, il est primordial de couper l’alimentation pour réduire les risques d’électrocution.

Concernant les éléments indispensables pour effectuer le travail, il suffit d’un aspirateur, d’un chiffon microfibre et de lingettes désinfectantes. Il faut savoir que l’objectif est de se débarrasser de la poussière et des débris qui s’installent au niveau de l’appareil.

Les bonnes raisons d’entretenir une VMC

Il existe plusieurs raisons d’entretenir un équipement de ventilation. Il faut avant tout savoir que cette pratique permet de réaliser une importante économie d’énergie. En se débarrassant des débris et des poussières, le moteur de l’appareil ne sera pas obligé de consommer beaucoup d’énergie électrique.

Une VMC bien entretenue entraine une circulation optimisée de l’air dans l’habitation. Par ailleurs, un nettoyage régulier augmente la durée de vie de l’équipement.

Comment résoudre le problème en cas de panne ?

Il est fort probable que même après des entretiens réguliers, le système de ventilation tombe en panne. Plusieurs raisons peuvent être la cause du dysfonctionnement. Il est important de bien déterminer son origine afin d’appliquer une solution adéquate. Pour le cas d’une panne de moteur, faire appel à un spécialiste est la seule option.

S’il s’agit également d’un problème électrique, alors il faudra aussi contacter un électricien. Il faut noter que gérer ces situations-là demande une certaine expérience et un savoir-faire. Une fausse manipulation peut en effet entrainer des dommages corporels ou matériels.

Les précautions à considérer

Le bon fonctionnement de votre système de ventilation ne vient pas uniquement d’un entretien régulier efficace. Certaines règles doivent également être respectées. Les spécialistes recommandent par exemple de ne pas obstruer les conduits d’aération avec un meuble ou autre objet.

Il est toujours préférable de laisser l’air circuler librement. Beaucoup de propriétaires font l’erreur d’éteindre leur VMC lorsque cette dernière engendre trop de bruit. Dans ces situations-là, la solution est de trouver la cause du problème.