La truffe au chocolat devenait tendance au-delà des fêtes

La truffe au chocolat devenait tendance au-delà des fêtes

Les fêtes de fin d’année, à l’instar des fêtes de Pâques, riment évidemment avec dégustation de chocolat. Et de fait, le Syndicat du chocolat indique que 15% du chocolat consommé chaque année par les Français le seraient à l’occasion de ces deux fêtes. On mise très souvent sur la tradition lorsqu’il s’agit de déguster du chocolat de Noël, et en la matière quelle meilleure confiserie que la truffe au chocolat ? Pourtant, la truffe au chocolat a bien l’intention de renouveler son image pour être dégustée tout au long de l’année. Ou vous en dit plus…

Quelques informations clés sur la truffe au chocolat

Inventée par un pâtissier savoyard à la toute fin du XIXe siècle, la truffe au chocolat est, comme souvent, née d’un événement fortuit. En l’occurrence, ce pâtissier qui manquait de matière première pour ses préparations traditionnelles eut l’idée de préparer des bonbons au chocolat en mélangeant cacao et crème fraîche et en les recouvrant de poudre de cacao.

Notons que l’appellation « truffe » est strictement réglementée. Ainsi, une truffe digne de ce nom doit contenir au moins 25% de cacao et les matières grasses qui la composent ne peuvent venir que du cacao ou de produits laitiers. Exit ainsi la tristement célèbre huile de palme.

Enfin, dès lors qu’un ingrédient autre entre dans sa composition, la truffe traditionnelle devient « truffe fantaisie ». En l’occurrence, il existe de très nombreuses recettes fantaisie qui ont notamment à cœur de valoriser certains produits d’exception. Citons ainsi les truffes aux brisures de macarons, les truffes au Marc de Champagne ou encore les truffes au caramel beurre salé.

La truffe au chocolat à l’assaut du marché des HCR

Longtemps cantonnées aux périodes de fête, les truffes pourraient bien être plus présentes dans le paysage gourmand, notamment sur le marché des HCR : hôtels, cafés, restaurants.

En effet, une entreprise spécialisée dans la fabrication de truffes Made in France, la société Chocolat Mathez, a imaginé des formats d’emballage permettant une distribution individuelle. L’idée est don de s’adresser aux professionnelles de la restauration, hôteliers, restaurateurs et cafetiers, qui ont pris la délicieuse habitude de proposer en accompagnement des tasses de café et de thé une petite friandise, le plus souvent un chocolat, car leurs saveurs respectives s’accordent parfaitement.

Pour répondre aux exigences des clients comme des professionnels tant sur la conservation que sur l’hygiène, Mathez propose ainsi des sachez individuelles ou flowpacks, ainsi que des étuis contenant 4 truffes appelés Truffles Bars.

Des truffes plus responsables

L’une des problématiques essentielles de la production de cacao et de la fabrication de chocolat est l’impact tant sur l’environnement que sur l’humain. En effet, la culture du cacao s’appuie trop souvent sur l’utilisation de pesticides, d’insecticides et d’OGM ; les revenus pour les producteurs sont souvent dérisoires en comparaison avec la marge des grandes entreprises ; les conditions de travail sont particulièrement difficiles ; la fabrication de chocolat s’appuie parfois sur l’utilisation d’huile de palme… Autant d’éléments qui font du chocolat, et dans notre cas des truffes au chocolat, des produits peu vertueux.

Pourtant, dans une démarche engagée et afin de séduire des consommateurs désireux de réduire l’impact négatif de leur consommation de chocolat, les spécialistes de la truffe proposent aujourd’hui des produits plus vertueux, plus engagés, plus responsables.

Il est ainsi possible de trouver des truffes issues du commerce équitable, des truffes bio, des truffes sans huile de palme. Et au-delà de ces engagements les chocolatiers s’adaptent également aux nouvelles demandes avec de truffes vegan ou encore sans gluten.

 

Vous aimez les truffes au chocolat à Noël ? À n’en pas douter vous en raffolerez toute l’année et pourrez peut-être les retrouver accompagnées d’une tasse de café ou de thé lorsque les terrasses rouvriront, ou encore en snacking pour une pause gourmande et responsable.