Évacuer ses déchets de toiture avec des bennes

Évacuer ses déchets de toiture avec des bennes

Que ce soit pour la démolition ou pour la rénovation d’une toiture, les travaux engendrent des déchets, qu’il faudra bien trier puis évacuer. Selon leur typologie, il convient de leur appliquer un traitement spécifique. Surtout pour les matériaux de couverture qui sont, pour la plupart, constitués d’un composé d’amiante-ciment. Si la fabrication, la commercialisation ou l’utilisation de ces produits en fibres d’amiante sont formellement interdites depuis le 1er octobre 1998, les particuliers restent tout de même confrontés à leur évacuation si le toit en contient. Voici donc quelques conseils pour les personnes qui ne savent pas trop comment s’y prendre.

Pourquoi certains déchets de toiture sont considérés comme dangereux ?

La législation est claire à ce sujet. Les matériaux en amiante-ciment sont considérés comme des produits dangereux. Jusqu’à leur interdiction, ces produits servant à la construction des toitures ont aussi été largement utilisés dans le bâtiment. C’est le cas :

  • Des matériaux de bardage
  • Des revêtements
  • Des cloisons
  • Des isolants
  • Des canalisations et gaines
  • Et tout autre élément composite assemblé par collage

Dès lors qu’ils sont constitués d’un mélange de ciment et de fibres, ils sont susceptibles de libérer de l’amiante sous forme de fibres fines. Surtout, s’ils venaient à être endommagés par des outils de sciage, de rabotage ou de ponçage, suite à l’entretien ou au démoussage de la toiture. Pour cette dernière, les matériaux à risques sont donc :

  • Les ardoises artificielles
  • Les plaques ondulées
  • Les tuyaux

C’est pourquoi leur enlèvement doit se faire dans un cadre particulier et avec des règles spécifiques afin de protéger les opérateurs et l’environnement contre les risques d’une contamination par l’amiante.

Leur évacuation et leur élimination

La gestion de ces déchets doit être effectuée conformément aux prescriptions du guide INRS ED 6028 « Exposition à l’amiante lors du traitement des déchets ». Leur collecte s’effectue à l’aide de sacs spéciaux. Selon le lieu d’habitation, ils peuvent être déposés dans un parc à conteneurs.

Attention, à la limitation de dépôt en vigueur, soit 3 m3 par année. L’amiante libre est plus dangereuse, c’est pourquoi son évacuation nécessite l’intervention d’une entreprise spécialisée et agréée pour les travaux de démolition et de retrait d’amiante. Comme c’est le cas de la société Moliner qui propose des services de location de bennes en Ile de France et à Montreuil dans le 93.

L’amiante ciment en très petite quantité peut être enlevé par soi-même tout en respectant un certain nombre de précautions d’usage, telles que :

  • Se protéger les mains avec des gants et porter un masque pour éviter de respirer la poussière d’amiante
  • Nettoyer la pièce à l’eau et éviter d’utiliser un aspirateur
  • Collecter les déchets dans des sacs réglementaires et les déposer dans des bennes pour pouvoir les transporter dans un centre de traitement adapté