La mise en œuvre de l’isolation acoustique

La mise en œuvre de l’isolation acoustique

Nos oreilles sont capables de percevoir plusieurs types de sons et de les distinguer. Afin de pouvoir avoir un certain sens de tranquillité chez soi, il faut bien sûr l’isoler des sons provenant de l’extérieur. Concrètement, il s’agit de mettre des isolations phoniques dans notre maison.

Les différents types d’isolants

Dépendant du lieu et du type de bruit que nous souhaitons prévenir, il existe plusieurs types d’isolants. En pensant par exemple aux divers composants de la maison, nous pouvons parler des isolants pour les murs et les plafonds et des isolants pour les fenêtres et portes. Pour les différents types d’isolants acoustiques, on distingue les ouates de cellulose, les fibres de bois, la paille, les laines minérales, la laine de moutons, les Pan-terres…
Les ouates de cellulose sont les plus connus d’entre eux. Idéaux pour les murs, ils se montrent très facile d’usage, mais nécessitent quand même des professionnels pour les installer. La laine de mouton et la paille sont vues comme étant très écologiques et facile à trouver en étant inspirés des méthodes d’antan. Les Pan-terres ont été créés pour être un isolant acoustique. Composés de cellulose et de lin, ils sont très efficaces, mais coûtent particulièrement chers.

Les isolants destinés aux parties immobiles

Par partie immobile, se remarque les murs et les plafonds. Pour isoler ces murs, on choisit de les doubler. Il existe deux possibilités. La première est de placer des ossatures sur les murs dans lesquelles on vient placer les isolants entre elles comme les ouates de cellulose. L’autre possibilité est de placer directement des plaques de plâtres déjà isolants sur les murs.
Les sous-plafonds sont à opter pour réduire les bruits venant du dessous. Cette solution consiste à installer des ossatures métalliques sur le plafond et à positionner ensuite des plaques de plâtre isolants comme pour les murs. La différence vient du fait que suite aux susceptibles vibrations des pas venant de l’étage du dessus, il vous est nécessaire de placer les ossatures sur des suspentes acoustiques.

Les isolants acoustiques des fenêtres et des portes

Les fenêtres et les portes sont des parties mobiles de la maison. Ils sont destinés à aérer l’espace et permettre l’entrée et la sortie des bruits. On peut distinguer les fenêtres isolantes par leur vitrage. Il peut être simple, double ou triple vitrage. Opter pour un triple vitrage est la meilleure solution. Vous pourrez également vérifier les joints des fenêtres. Les fenêtres les plus isolantes sont celles à la Française. Elles sont plus isolantes que les coulissantes. Sinon, l’autre possibilité est de mettre une double fenêtre. Cette solution est à envisager s’il est possible d’obtenir une distance de 15 cm entre la fenêtre actuelle et la nouvelle fenêtre.
Pour les portes, les joints sont également le secret. Les matériaux nécessaires dans la fabrication des portes jouent également un rôle majeur. Sinon, opter pour des doubles portes distantes de 20 à 30 cm peut également vous prévenir des bruits.
Maintenant, il ne vous reste plus qu’à choisir l’isolation idéale pour votre chez soi