Les causes et les manifestations des maladies neurologiques

Les causes et les manifestations des maladies neurologiques

Les maladies neurologiques sont des affections qui touchent le système nerveux central et en particulier le cerveau. Elles sont de plus en plus fréquentes chez les sujets d’un certain âge et regroupent des pathologies diverses. Elles peuvent perturber le sommeil des sujets et les rendre anxieux. À travers cet article, faisons le point de ce qu’il faut savoir sur ces maladies.

Causes et manifestations des maladies neurologiques ?

D’après plusieurs recherches réalisées sur différents patients, les causes et manifestations des maladies neurologiques sont nombreuses. Comme le présente le site https://institutducerveau-icm.org/fr/maladies-neurologiques/, ces maladies peuvent être d’origine génétique, traumatique, idiopathique ou encore développementale. C’est-à-dire qu’un sujet peut naître avec ce type de maladie ou les développer au fil du temps ou encore la contracter après un accident. Par ailleurs, elles se manifestent souvent par une faiblesse musculaire, un manque de coordination dans les mouvements, une sensibilité anormale de la peau, des troubles de visions fréquentes, du goût, de l’odorat, de l’ouïe, etc.

Qu’est-ce qu’une maladie neurologique ?

De manière générale, les troubles ou maladies neurologiques sont des pathologies du système nerveux central ou périphérique. Ce sont des maladies qui touchent le cerveau et se caractérisent par la destruction progressive des neurones. Elles touchent plus particulièrement le cerveau, la moelle épinière, les nerfs crâniens, les racines nerveuses, le système nerveux végétatif, la jonction neuromusculaire et les muscles y afférents.

Quelles sont ces différentes maladies ?

Les maladies neurologiques se regroupent en plusieurs pathologies à savoir :

  • La maladie d’Alzheimer : c’est une maladie neurodégénérative évolutive qui détruit et tue certaines connexions neuronales ce qui entraîne la dégradation de la mémoire et d’autres fonctions mentales importantes. Elle est découverte pour la première fois en 1906 par un médecin allemand, qui lui donna son nom.

  • La maladie de Parkinson : décrite pour la première fois en 1817, c’est un trouble du système nerveux central qui endommage les cellules nerveuses du cerveau, affectant les mouvements et qui entraîne souvent des tremblements.

  • La démence du corps de Léwy : c’est la seconde forme de maladie neurodégénérative très dangereuse. Elle embarque à la fois les manifestations de la maladie de Parkinson et d’Alzheimer ce qui rend son diagnostic compliqué.

  • La chorée de Huntington : est une maladie neurologique souvent héréditaire qui se caractérise par la dégénérescence progressive des cellules nerveuses, entraînant une altération profonde des capacités physiques et intellectuelles ainsi que de la perte de l’autonomie.

  • L’épilepsie : maladie neurologique qui touche nombre de personnes en France. Elle se manifeste par une répétition de crises imprévisibles appelées crise épileptique, brève et soudaine. Elle se caractérise par une perturbation de l’activité des cellules nerveuses dans le cerveau provoquant des convulsions. Elle peut être génétique ou liée à un traumatisme.

  • L’AVC, les céphalées, la sclérose en plaques, etc.

En somme, les maladies neurologiques sont d’origine diverse et disposent de symptômes bien variés. La liste ci-dessus n’est pas exhaustive.