Construction industrielles : les matériaux utilisés

Construction industrielles : les matériaux utilisés

Les locaux industriels peuvent servir à des fins de différentes envergures telles que le stockage, la transformation et même la fabrication.

Il faut avant tout prendre conscience que le choix des matériaux est une question emblématique avant de procéder à l’édification d’un local industriel. En effet, les principales attentes du constructeur se centrent sur la pérennité du bâtiment, la résistance des matériaux au poids et à la vibration et la capacité d’isolation thermique et phonique. Hormis les demandes du client vis-à-vis de la future fonction de son local, plusieurs normes doivent être respectées dans les constructions industrielles. Pour cela, chercher l’avis d’un expert dans le domaine serait un bon début. Ainsi sachez bien à quelle porte frapper afin de bénéficier de conseils et avis des professionnels expérimentés. Pour vous donner un avant-goût des structures possibles en termes de constructions industrielles, quelques informations sur les matériaux les plus fréquents sont ici fournies.

Le béton

Surtout destiné aux grandes constructions, le béton est un matériau des plus prisés pour les locaux industriels. Les différentes sortes de béton existants, tels que le béton auto-plaçant, le béton haute performance et autres types, répondent à divers critères permettant à ce matériau d’avoir une large utilité dans la construction en général. Avec une très bonne capacité d’isolation thermique, c’est le matériau idéal pour les locaux de stockage. Non seulement il sera un bon support pour les lourdes machines mais de plus, il présente une haute résistance aux intempéries.

Mais comme tout matériau de construction, il présentera des imperfections au fil des années auquel cas il est fortement recommandé de faire appel immédiatement à des professionnels en cas de fissure, ainsi celle-ci n’aura pas le temps de se propager. Cependant, on peut se rassurer car ce cas-là devrait rarement se produire.

Pour la question environnementale, des chercheurs s’activent aujourd’hui dans la recherche de solutions afin de rendre les blocs de bétons recyclables.

Le bois

Il peut surprendre que le bois fasse partie de cette liste vu sa résistance considérée « faible » par rapport au béton ou à l’acier. Les réticences envers ce matériau sont principalement causées par les risques de moisissure qu’il présente. De ce fait, on a tendance à penser que pour les constructions industrielles, choisir le bois serait un mauvais investissement. Cependant, la technologie veut que des techniques de traitement aient été mises en place pour une qualité optimale de telle sorte que les constructions en bois peuvent actuellement perdurer jusqu’à 20 ou 30 ans. D’autre part, ces constructions s’avèrent très économiques en raison de leur prix abordable. Comme la plus grande partie des étapes de la transformation s’effectue au préalable, le coût de la main d’œuvre s’en trouve, en effet, considérablement réduit. Un détail qu’on ne manquera pas de mentionner, c’est que le bois a une excellente capacité d’isolation phonique, de telle sorte que le son des machines sera moins encombrant pour le personnel environnant.

Si vous voulez agir dans le plus total respect de la nature, il suffit de s’assurer que le bois est issu d’un endroit où l’on applique la coupe raisonnée.

Et le pus de ce matériau, c’est qu’il offre un certain charme qu’on retrouve rarement dans les locaux en béton ou en acier. En effet, les structures en bois sont plus accueillantes et chaleureuses.

 

Le métal

Les constructions métalliques connaissent actuellement un essor dû principalement au coût très satisfaisant des travaux. Cela s’explique par le fait que l’acier demande moins de transformations que d’autres, ainsi cette qualité accélère les démarches et implique un court délai de travail. De ce fait, les constructions métalliques se réalisent à faible coût. Et un autre critère important, l’acier est un matériau adaptable, ce qui permettra au local d’élargir les domaines d’activités qu’il pourra accueillir. C’est d’ailleurs le mieux pour ceux qui veulent mettre en location leur construction. Parmi les matériaux mentionnés, c’est celui-ci qui permettra aux architectes de déchaîner leur créativité, vu que c’est le plus malléable.

Contrairement au béton, l’acier est capable de résister aux forces de traction ce qui lui procure la stabilité voulue durant les séismes. Cet effet est dû à son comportement élastique lors de telles catastrophes, lui permettant de réduire au maximum les dommages au niveau des machines ou autres types d’éléments stockés au sein du local.

Malgré tout, le principal problème avec de telles structures c’est que l’acier représente une conductivité thermique de telle sorte qu’il faudra mettre en place des mesures d’isolations thermiques.

Sachez également qu’opter pour l’acier assurera une préservation de l’environnement car non seulement le matériau est recyclable, mais une réutilisation ultérieure ne réduira en aucun cas ses qualités.

En vue de combiner la qualité des matériaux, on peut voir aujourd’hui des constructions en béton armé qui est un mariage entre le béton et l’acier.