Connaissez-vous vraiment le métier d’agent cynophile ?

Connaissez-vous vraiment le métier d’agent cynophile ?

Maître-chien : quand faire appel à un agent cynophile ? Quelles sont ses fonctions et quelle est sa formation ?

Le maître-chien, aussi appelé agent cynophile, est un agent de sécurité qui travaille en binôme avec son chien. Ainsi c’est ensemble qu’ils veillent à la protection de la population et assurent la sécurité, notamment lors d’évènements.

Qu’est-ce qu’un maître chien ?

Le maître-chien veille au dressage et au bien-être de son fidèle compagnon. Ce sont souvent des passionnés ayant comme vocation de travailler auprès d’animaux, avec qui ils établissent une réelle complicité. 

Le chien est dressé spécifiquement pour la préservation de la protection. Il a donc suivi une formation adaptée en compagnie de son maître. 

Les chiens utilisés pour ces opérations doivent impérativement appartenir à la liste de races autorisées ; soit des chiens de deuxième catégorie autorisés au mordant.

Le métier d’agent cynophile se pratique essentiellement sur le terrain, contrairement à l’agent de sécurité classique pouvant travailler au poste central en surveillance par caméra par exemple. 

L’agent cynophile travaille donc exclusivement debout. Un métier qui peut parfois s’avérer difficile suivant la mission exercée ou la situation ( surveillance de nuit, gestion de situations conflictuelles, etc.).

Quelles sont les fonctions de l’agent cynophile ? 

L’agent cynophile assure la sécurité. Accompagné de son chien, ils forment un duo complémentaire efficace pour faire renoncer les malfaiteurs. C’est généralement lui que l’on appelle pour les situations délicates et difficiles à gérer, dans lesquelles seul un agent de sécurité serait insuffisant. Ainsi, les endroits souvent soumis aux cambriolages, rôdeurs et délinquants sont souvent gardés par un agent cynophile, permettant de dissuader ces personnes de s’introduire dans les lieux privés. 

Par ailleurs, les agents cynophiles sont moins exposés aux provocations que les agents de sécurité. La présence du chien est donc un élément dissuasif pour les malfaiteurs.

L’agent cynophile est très sollicité lors des évènements. Ceci, pour les mêmes raisons que celles citées précédemment. Les comportements violents ou provocateurs sont donc moins fréquents. L’entrée dans les lieux est contrôlée et filtrée par l’agent cynophile, ce qui permet d’éviter toute drogue à l’intérieur du périmètre réservé. Le chien fait alors un travail remarquable que seul lui peut faire. Grâce à son flair très développé et à sa formation spécialisée pour repérer et signaler les drogues à son maître, cela permet donc d’éviter tout trafic et consommation de produits illicites sur les lieux. 

Le chien repère aussi les anomalies et ressent les comportements étranges et  anxiogènes. Il offre alors des indices précieux aux agents et leur est donc d’une aide précieuse.  

Les missions de l’agent cynophile sont les suivantes : 

  • Assurer le gardiennage de nuit.
  • Effectuer des rondes sur les sites des entreprises.
  • Assurer la sécurité à l’intérieur des commerces.
  • Surveiller les lieux mal fréquentés victimes de délinquance.
  • Filtrer l’entrée dans les lieux évènementiels.
  • Détecter les produits illicites.

Quelle formation ? 

L’agent de sécurité, comme le chien, sont tous deux soumis à une formation spéciale. L’une des possibilités pour accéder à ce statut c’est le certificat de qualification professionnelle d’agent de sécurité cynophile ( CQP ASC ). Il s’agit d’une formation de 45 jours se terminant par un examen final. Avant le début de cette formation, le chien doit passer lui aussi une évaluation. 

L’agent doit ensuite détenir une carte professionnelle en cours de validité délivrée par le CNAPS ( Conseil National des Activités Privées de Sécurité ) pour effectuer sa mission. Cette carte se doit d’être renouvelée tous les 5 ans par le MAC ASC ( Maintien et Actualisation des Compétences ).

Les prérequis sont les suivants :

  • Obtention du CQP ASC.
  • Attestation de secourisme.
  • Le chien doit avoir 18 mois minimum et ses vaccins doivent être à jour. 
  • Il doit aussi disposer d’un passeport européen et appartenir à la liste des chiens de deuxième catégorie autorisés au mordant.
  • L’agent doit détenir un permis de détention.