Nouveaux conducteurs : quelle voiture choisir ?

Nouveaux conducteurs : quelle voiture choisir ?

Une fois son permis en poche, on ne pense qu’à une chose : acheter sa première voiture. Toutefois, il s’agit d’un investissement important. Avec les arnaques et les pièges sur le marché, il vaut mieux prendre son temps et réfléchir à deux fois avant de se lancer. Quelle voiture choisir pour son premier achat ?

Choisir en fonction de ses besoins

Vous venez d’acquérir votre permis de conduire et vous envisagez maintenant d’acheter une voiture ? Avant même de choisir un modèle, essayez de définir vos besoins. Cela permet dans un premier temps de déterminer si votre première voiture sera une voiture électrique, diesel, hybride ou une hybride rechargeable. La voiture électrique a l’avantage d’être moins polluante tandis que l’hybride est appréciée pour son autonomie. Quant à la voiture diesel, elle reste appréciée car elle permet d’économiser en termes de carburant avec une faible consommation. Par contre, la voiture à essence reste la plus intéressante pour les trajets quotidiens assez courts. Nous recommandons la voiture électrique qui est facile à conduire, avant-gardiste et respectueuse de la nature.

Choisir en fonction de son budget

La plupart des jeunes conducteurs n’ont pas les moyens de s’offrir une nouvelle voiture. En moyenne, il faut prévoir une somme importante pour une voiture neuve tandis qu’une occasion peut être accessible à partir de trois ou quatre mille euros. Une grosse différence de prix expliquant pourquoi les jeunes se tournent vers cette deuxième option. Bien qu’on puisse faire de très bonnes affaires en occasion, méfiez-vous toutefois des offres trop alléchantes. Celles-ci cachent le plus souvent des vices cachés.  Kilométrage, entretiens à prévoir, coût d’usage, autant de points à vérifier avant de signer l’acte de vente. En outre, incluez dans votre budget les autres coûts directs liés à votre achat. Parmi lesquels, l’assurance qui est calculée en fonction de la valeur de la voiture. Pour une voiture d’occasion, il est conseillé d’opter pour une assurance tous risques. Il y a également les coûts pour les formalités administratives comme la carte grise, calculée à partir de la puissance de la voiture. À noter qu’il devient difficile de trouver une compagnie d’assurance acceptant de couvrir les voitures de plus de 70 chevaux notamment lorsqu’il s’agit de nouveaux conducteurs.

Les modèles les plus appréciés par les nouveaux conducteurs

Parmi les modèles les plus vendus aux jeunes conducteurs, il y a la Renault Twingo. Elle séduit ceux qui viennent d’obtenir leur permis de conduire avec sa taille. Très pratique, il n’est jamais difficile de se garer avec la Twingo. De plus, elle reste accessible puisqu’on en trouve, encore en bon état, à des prix très raisonnables. Un autre modèle qui séduit les jeunes conducteurs est la Peugeot 207. Son design se déclinant sous différents modèles plait toujours autant. Elle reste également facile à trouver en occasion. Toujours en restant sur la marque Peugeot mais en version un peu plus ancienne, la 206 reste un indémodable pour les jeunes. Vous pouvez en trouver à partir à un prix très abordable. Enfin, pour ceux qui préfèrent une Allemande, la Polo reste une très bonne alternative. Celle-ci est adaptée pour les déplacements en ville.

Les réflexes à avoir le jour J

Ça y est, vous avez pris votre décision et vous avez repéré un modèle d’occasion qui vous plait ?  Préparez-vous aux différentes vérifications étudiées lors du code de la route à faire pour éviter de jeter votre argent par les fenêtres. Commencez par essayer la voiture. Un vendeur honnête vous laissera le temps de rouler quelques kilomètres et de vérifier la voiture autant que vous le souhaiterez. Vérifiez également l’état général de cette dernière, extérieur et intérieur. N’hésitez pas à demander au commerçant si la voiture a déjà été accidentée. Inspectez le dessous de celle-ci en cas de présence d’éventuelle rouille. Par ailleurs, pour vous assurer qu’il ne s’agisse pas d’une voiture volée, ayez toujours le réflexe de vérifier le code VIN. Celui-ci doit correspondre à celui inscrit sur la carte grise. Enfin, jetez un œil sur le rapport de contrôle technique pour faire un point sur l’état de la voiture.