Perle de Tahiti : origine, significations et vertus

Perle de Tahiti : origine, significations et vertus

Les perles de Tahiti proviennent de sécrétions de nacres que possèdent une espèce d’huître pour le moins particulière, nommée « pinctada margaritifera ». Ces huîtres sont cultivées principalement aux larges de la Polynésie française. Il existe de multiples couleurs de perles entre le noir et le gris détenants parfois des reflets verts, bleus, aubergines, cuivres ou encore bronzes. Mais les perles de Tahiti disposent surtout de significations culturelles et de vertus médicinales, que nous tenons aujourd’hui à vous dévoiler.

Signification des perles de Tahiti.

Les perles de Tahiti ne sont, contrairement à leur nom, pas véritablement cultivées sur la splendide île de Tahiti. Abritées depuis des millénaires dans les lagons azur de la Polynésie française, elles proviennent en réalité des îles qui l’entourent et ne sont alors qu’exportées de Tahiti.

On entend couramment que ces perles protègent les enfants, et qu’elles sont excellentes pour renforcer les relations. Elles seraient le symbole de la loyauté, de l’intégrité, de la pureté et de la générosité. 

Par ailleurs, ce joyau des mers reflète aussi l’image de l’élégance et de la beauté naturelle mais aussi durable, pure et accomplie. 

Depuis la préhistoire, on associe les perles de Tahiti à l’amour, à l’épanouissement ; ceci lié à leurs vertus aphrodisiaques. Elles sont aussi le symbole de l’insouciance, de la liberté. Certains associent même ces joyaux à l’âme et au reflet du genre humain.

De nombreuses valeurs et significations lui sont associées comme l’humilité, la reconnaissance et la gratitude. Les croyances chrétiennes lient quant à elles ce joyau au symbole de la pureté, de la sagesse et de la foi, et l’associent à la naissance de Jésus.

Vertus de la perle de Tahiti.

La perle refléterait l’état de santé de la personne qui la détient. Lorsqu’elle brille de milles éclats, cela signifie que son détenteur est en parfaite santé. Lorsque la perle pâlit, c’est le symbole de maladie et si elle perd son lustre, c’est annonciateur de décès. 

La médecine traditionnelle indienne attribue à ce joyau des mers des propriétés renforçatrices aux effets incontestés sur la virilité, la digestion et la bonne vue. Il offrirait vitalité à son détenteur. 

En orient, la perle de Tahiti était couramment utilisée pour soigner la fièvre, mais aussi pour stopper les hémorragies. Ces vertus sont par ailleurs inscrites dans le plus ancien texte de médecine rédigé au début de l’ère chrétienne. Celle que l’on qualifiait d’antidote contre le poison était reconnue pour soigner la tuberculose. De véritables propriétés médicinales émanaient donc de cette perle de Tahiti. Palpitations, problèmes nerveux, troubles de la vue et maladies cardiaques étaient soignés en Orient grâce à la poudre de perle de Tahiti.

Pour terminer, ses vertus stimulantes et fortifiantes étaient reconnues de tous pour traiter la mélancolie, l’insomnie, la toux ou encore les troubles gynécologiques. Considérée comme un aphrodisiaque inégalable, elle détiendrait un pouvoir d’attraction magnétique à la fois spirituel et charnel et entretiendrait alors le plaisir ainsi que le désir.

Comme vous avez pu le constater, les perles de Tahiti détiennent bon nombre de propriétés. Leurs effets bénéfiques ont par ailleurs été constatés et démontrés par de nombreux écrivains médiévaux ainsi que de multiples philosophes comme Aristote, Platon ou encore le médecin grec et philosophe Hippocrate. C’est ainsi qu’ont été fondées les bases de la médecine moderne, et que les vertus de la perle de Tahiti se font encore savoir et désirées de tout celui qui les connaît.