Quels équipements pour ouvrir un garage auto ?

Quels équipements pour ouvrir un garage auto ?

Le secteur de la réparation et l’entretien automobile est un domaine qui connait une expansion. Et beaucoup de gens se lancent dans un projet de garage auto. Cela nécessite cependant un investissement important, tant sur le local que sur les outils divers.

Si vous comptez ouvrir un garage automobile ou de moto, sachez que vous vous lancez dans un projet d’entreprise qui peut être lucratif, mais nécessitant une attention particulière sur les différents équipements de travail. Dans cet article, nous allons vous apporter quelques idées d’outils et de matériels à avoir absolument.

Les outils de réparation et de maintenance

workshopIl est évident que pour ouvrir un garage, vous avez besoin d’outils. Ils vous serviront à démonter des éléments, ainsi que des pièces à remplacer et de les remettre en place. Pour ce faire, il est nécessaire de s’équiper en servantes d’atelier mobiles à tiroirs multiples dans lesquelles vous classerez vos clés selon leur type. Il est en effet indispensable que vous ayez des clés plates, mixtes, à douille, à molette, à œil, à pipe, à tube, contre-coudée, Allen, Torx, en croix et dynamométriques. Les clés dynamométriques sont essentielles pour avoir un serrage exact, car certains boulons exigent un couple de serrage.

Les clés à choc ne sont pas non plus à négliger tout comme les tournevis et les pinces (multiprises, universelles et coupantes). Ces outils sont d’autant plus importants que les différents types de clés qui doivent se trouver dans vos servantes. Si vous ne disposez pas du matériel nécessaire pour un garage, vous pourriez faire fuir vos clients pour manque de compétence et de sérieux.

Les outils de levage et de manutention

Une voiture pourrait nécessiter une réparation totale du moteur. Par conséquent, vous aurez besoin d’un moyen de l’extraire de son compartiment. Les outils conventionnellement utilisés pour ce faire sont le palan à chaine, le pul-lift, un portique et potence, ainsi qu’une grue d’atelier. Parallèlement, un cric de fosse peut être utile dans certains cas, comme la connexion d’une boîte de vitesse à son moteur.

Il ne faut pas non plus oublier les chandelles ainsi que les crics hydrauliques qui facilitent grandement le levage d’une voiture. Sinon, il y a toujours la solution pratique apportée par le pont élévateur à deux ou quatre colonnes. Cependant, ce type d’équipement est coûteux et nécessite un contrôle et un entretien réguliers. Par contre, il permet d’accéder plus facilement aux éléments sous la voiture et de faire plus rapidement des travaux d’entretien comme le remplacement des roues ou les vidanges.

Les équipements annexes

On parle d’équipements annexes, car ils ne sont pas forcément obligatoires dans un garage. Néanmoins, ils permettent d’assurer des entretiens et des réparations complexes. On peut citer, comme exemple, les outils de nettoyage d’injecteurs, de vidange de boîtes automatiques ou encore de décalaminage des moteurs encrassés. Leur inconvénient principal est qu’ils ne sont pas accessibles à tous ceux qui envisagent d’ouvrir un garage. Ils sont très onéreux du fait des technologies en œuvre et des produits connexes à utiliser avec.

À part cela, il faut aussi privilégier un bon éclairage dans le garage. Il existe différents éclairages destinés aux ateliers de réparation et d’entretien de véhicules. Le plus souvent, les gérants de garages optent pour des lumières économes tels que des LEDs. Elles offrent une luminosité plus forte sans trop consommer d’énergie. De plus, elles sont sécurisantes, car elles chauffent moins que les ampoules halogènes. Elles ont également une meilleure durée de vie.