Quels sont les dangers de la lipocavitation ?

Quels sont les dangers de la lipocavitation ?

Encore appelée cavitation, la lipocavitation est un procédé utilisant les ultrasons pour éliminer la cellulite et les graisses au niveau de certaines parties du corps. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle beaucoup s’y adonnent. Elle se révèle être une solution salvatrice pour mincir et se débarrasser de la peau d’orange. Cependant, n’a-t-elle pas aussi des méfaits ? Découvrez ici les potentiels les dangers de la lipocavitation.

La formation des brûlures

L’appareil utilisé pour la lipocavitation doit être placé en contact avec la peau lors du massage. Il se produit alors un mouvement de va-et-vient. La friction engendrée par celui-ci provoque une augmentation de la température au niveau de la peau. C’est ce phénomène qui peut être à l’origine des brûlures sur la peau.

Ces risques peuvent être évités en contrôlant la température locale de l’appareil à l’aide d’un thermomètre numérique lors de la séance de lipocavitation. Dans ce cas, il faudra surveiller la température afin qu’elle ne dépasse pas 41 °C. Lorsque l’individu porte une prothèse, des plaques, des vis métalliques ou des dispositifs intra-utérins, le matériel peut chauffer et provoquer également des brûlures.

La formation des caillots sanguins et des lésions nerveuses

Durant la lipocavitation, l’élévation de la température à l’intérieur des vaisseaux sanguins peut être à l’origine de la formation des caillots sanguins. Ceux-ci peuvent par la suite bloquer la circulation sanguine pour entraîner un accident vasculaire cérébral (AVC), une embolie pulmonaire et bien d’autres dégâts sur l’organisme.

Les lésions nerveuses quant à elles, sont provoquées par un engourdissement prolongé de la zone de traitement. Ces lésions nerveuses peuvent se manifester par des sensations inhabituelles comme une chaleur ou une sensation de brûlure. Les parties qui souvent concernées sont : les bras, les jambes, le visage et le cou.

L’augmentation du cholestérol

Sous l’effet des ultrasons, les graisses retenues dans la région traitée sont libérées dans le sang. Ce qui peut entraîner l’augmentation du taux de cholestérol. Ceci peut engendrer une hypercholestérolémie chez l’individu dont le taux de cholestérol est déjà élevé.

Cela accroît également le risque de succomber à des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Ces mêmes graisses peuvent aussi migrer vers d’autres régions du corps lorsqu’elles ne sont pas évacuées. Cela engendre un risque d’obésité. Pour éviter cela, il est recommandé de faire une séance de drainage lymphatique et de pratiquer des exercices physiques.

Les autres dangers

Il existe bien d’autres dangers qui sont liés à une lipocavitation. Découvrez quelques-uns ici.

Lorsqu’une femme est enceinte, l’utilisation des ultrasons représente un danger sur le développement du fœtus. Celui-ci étant encore à l’étape primaire de son développement, ses organes sont tous encore très fragiles. L’effet des ultrasons risque de faire éclater ses vaisseaux.

S’il y a des varices ou de veines dilatées dans la région à traiter, l’exposition de cette partie du corps aux ultrasons est susceptible d’entraîner un éclatement des vaisseaux sanguins. Ce qui peut entraîner des complications et dans certains cas, le décès de l’individu.

Si l’individu qui subit une lipocavitation est blessé et que cette blessure est située dans la zone à traiter, le contact de l’appareil de lipocavitation sur la lésion à traiter peut entraîner une irritation ou des douleurs.

Voilà en quelques mots les différents dangers d’une lipocavitation. Pour éviter tout désagrément, vous devez donc prendre les mesures qui s’imposent.

Et dans le cas où vous voudriez voir les avantages de la lipocavitation par rapport aux dangers que l’on vient de voir, vous pouvez vous rendre sur l’article de Prends en Soin qui traite de la lipocavitation ici.