Ramonage de cheminée à foyer ouvert

Ramonage de cheminée à foyer ouvert

Au même titre que les autres éléments de l’habitation, une cheminée nécessite un entretien régulier. En effet, il est essentiel d’éliminer les suies et les goudrons accumulés dans les conduits pour écarter les risques d’incendie et les risques sanitaires.

C’est le cas si votre demeure est équipée d’une cheminée à foyer ouvert. Contrairement à une cheminée à foyer fermé ou insert, ce modèle n’est pas muni d’un vitrage de protection. Il fait généralement office de chauffage d’appoint. Dans cet article, nous allons voir tout ce qu’il faut savoir sur le ramonage de ce type de cheminée.

Pourquoi est-ce nécessaire de ramoner une cheminée à foyer ouvert?

Comme susmentionnée, une cheminée à foyer ouvert est dépourvue d’une vitre de protection. Elle est caractérisée par l’absence d’un foyer encastré. Autrement dit, les bûches s’enflamment librement à l’allumage.

Ce type de cheminée doit obligatoirement être ramoné. Les travaux d’entretien permettent de prévenir les risques d’incendie et la propagation de la fumée à l’intérieur de la maison. Une telle situation peut nuire à la santé des habitants, car ils vont respirer du monoxyde de carbone. Le ramonage d’une cheminée à foyer ouvert est de ce fait entrepris pour des raisons de sécurité.

En outre, les compagnies d’assurance exigent en principe l’exécution de ce type de travaux. Si un incendie a lieu en raison du manque d’entretien des conduits, l’assureur pourra facilement se défaire de ses responsabilités. Pour que les dégâts soient remboursés, il faudra être en mesure de présenter un certificat de ramonage délivré par un professionnel. C’est pourquoi nous vous encourageons à confier le ramonage de votre cheminée à ce ramoneur dans les Pyrenees Orientales.

Les principes de base du ramonage de cheminée à foyer ouvert

Lorsque le conduit de la cheminée est bouché, elle ne permet pas d’évacuer correctement la fumée qui résulte de la combustion. Cela est principalement causé par les suies, les goudrons et les résidus qui tapissent ses parois. Au cours du ramonage, le ramoneur procède à l’enlèvement de ces déchets. Pour ce faire, il utilise une brosse spéciale que l’on appelle « hérisson ». Une raclette peut également être utilisée pour gratter la suie accrochée au conduit.

Cependant, il faut savoir que le métier du ramoneur a connu une grande avancée avec le temps. De nos jours, les experts en ramonage de cheminée se servent d’un extracteur professionnel ou d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) pour éliminer les suies dans ces conduits d’évacuation.

Sachez que le ramonage d’une cheminée à foyer ouvert est bénéfique sur différents plans. À côté des raisons de sécurité, il améliore le tirage de cet équipement de chauffage. La quantité de combustible utilisée sera également réduite. Ce qui engendre donc une réduction de la consommation énergétique.

À quelle fréquence doit-on procéder au ramonage d’une cheminée à foyer ouvert?

Le ramonage de ce modèle de cheminée doit être réalisé au moins une fois par an. La fréquence des travaux sera néanmoins fonction du genre de combustibles dont on fait usage.

Par conséquent, si la cheminée est alimentée par le gaz, on peut se limiter à un ramonage annuel. Quant à celle qui fonctionne avec du charbon, avec du bois ou du fioul, les travaux d’entretien sont exécutés deux fois par an. À côté des travaux obligatoires, un ramonage devra être effectué pendant la période de chauffe.

Pour ce type d’opération, il est recommandé de solliciter les services d’un ramoneur professionnel. À la fin de son intervention, cet artisan vous remettra un certificat de ramonage. La détention de ce document vous sera favorable en cas d’incident.